par Elisabeth Studer

Northvolt (batteries) : nouvelle Giga-factory en Allemagne

Northvolt, groupe suédois spécialisée dans la production de batteries pour véhicules électriques (VE) a annoncé mardi un nouveau projet de construction d'une usine de batteries, dans le nord de l'Allemagne. Le site sera doté d’une capacité de production de 60 gigawattheures (GWh).

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Une annonce qui intervient alors que Tesla va – enfin – débuter sa production dans sa Giga-factory allemande.

Nouveau site de production de Northvolt doté d’une capacité de production annuelle de 60 GWh

Northvolt prévoit de construire son nouveau site dans la "vallée de l'énergie propre" à Heide, dans le land du Schleswig-Holstein tout au nord de l'Allemagne.

L’usine sera dotée d’une capacité de production annuelle allant jusqu'à 60 GWh, ce qui devrait permettre la création de 3.000 emplois. Le site devrait permettre d'équiper en batteries environ un million de voitures par an, selon un porte-parole du groupe.

La société espère pouvoir démarrer la production en 2025.

Un site implanté dans la vallée de l'énergie propre

Selon Northvolt, le land de Schleswig-Holstein a été choisi car "la région héberge le réseau énergétique le plus propre d'Allemagne, lequel se caractérise par un surplus d'électricité produite par l'énergie éolienne terrestre et offshore ».

"La manière dont nous produisons une cellule de batterie est importante. Si vous utilisez du charbon dans votre production, vous intégrez une bonne quantité de CO2 dans votre batterie, mais si nous utilisons de l'énergie propre, nous pouvons construire un produit très durable", a souligné le DG de Northvolt, Peter Carlsson. Anticipant ainsi les critiques sur l’aspect environnemental de la production de batteries alors que l’Allemagne est pointée du doigt pour son recours au charbon.

Nouveaux sites de production en Suède

Depuis décembre 2021, le groupe exploite une nouvelle usine à Skellefteå dans le nord de la Suède. Cette ville est loin d’avoir été choisie au hasard puisqu’elle dispose de deux atouts importants : cité côtière, elle va permettre de faciliter le transport et l’exportation de la production, mais elle se situe également à proximité des principaux gisements de nickel, cobalt, lithium et graphite du pays scandinave. Matières premières rentrant dans le processus de fabrication.

Northvolt a également annoncé deux autres projets d'usine dans le pays, dont l'un en partenariat avec le constructeur automobile suédois Volvo. La construction du site débutera en 2023. Y seront produits des cellules de batterie de pointe, spécialement développées pour être utilisées dans la prochaine génération de voitures purement électriques Volvo et Polestar.

Volvo souhaite dire adieu aux moteurs thermiques et s’est fixé pour objectif de proposer des voitures 100 % électrique d’ici 2030. Le groupe investit actuellement pour augmenter ses capacités de production dans l’électrique, notamment dans son usine belge de Gand. Il développe également la marque électrique haut de gamme Polestar.

Des capacités de production de plus de plus de 170 GWh à terme

Avec la nouvelle giga-usine prévue en Allemagne, les capacités de production de batteries de Northvolt devraient avoisiner au global 170 GWh, selon l'entreprise.

Le groupe a d’ores et déjà en portefeuille l’équivalent de 30 milliards de dollars de commandes auprès de groupes automobiles européens majeurs, comme les allemands BMW et Volkswagen ou encore Volvo Cars.

Financements privés et prêts européens

L'entreprise suédoise a été fondée en 2016 par le Suédois Peter Carlsson et l'Italien Paolo Cerruti, deux anciens de Tesla.

Elle a d’ores et déjà levé plusieurs milliards d'euros de financement. Parmi ses actionnaires figurent Volkswagen, le géant de la finance US Goldman Sachs, BMW, des fonds nordiques et depuis 2020, le fondateur de Spotify, le milliardaire suédois Daniel Ek.

Outre ces financements privés, Northvolt a également bénéficié de prêts européens. Rappelons que l’Union européenne s'efforce à l’heure actuelle de rattraper son retard en matière de batteries au moment où les constructeurs automobiles se tournent en masse vers l'électrique.

Notre avis, par leblogauto.com

Northvolt choisit la Suède et l’Allemagne pour implanter ses Giga-factories, montrant ainsi sa volonté d’alimenter en batterie les constructeurs allemands - comme BMW et Volkswagen - et du suédois Volvo. Permettant ainsi à ces derniers de s’affranchir de la production asiatique autant que faire se peut.

A noter que la Giga-factory suédoise de Northvolt est la première de ce type lancée par un groupe européen sur le Vieux Continent.

Sources : AFP, Northvolt

Pour résumer

Northvolt, groupe suédois spécialisée dans la production de batteries pour véhicules électriques (VE) a annoncé mardi un nouveau projet de construction d'une usine de batteries, dans le nord de l'Allemagne. Le site sera doté d’une capacité de production de 60 gigawattheures (GWh).

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.