par Gautier Bottet

Nio envisage de produire en Europe, cherche partenaire

Lentement, mais surement, Nio avance ses pions en Europe. Après des premières livraisons "expérimentales" en Norvège, l'expansion se fera en 2022 : nouveaux modèles, et nouveaux marchés. Et la start-up chinoise commence à évoquer une production localisée.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

  • Premiers exemplaires de l'ES8 prêts à être livrés en Norvège

  • Berline ET7 prévue pour 2022
  • Extension géographique en Allemagne et Pays-Bas en 2022

Les objectifs restent pour le moment mesurés, quelques centaines d'unités par an. Mais l'ambition est bien là. Nio compte bien être aux avants-postes de l'arrivée des constructeurs chinois sur le continent européen. Les premiers exemplaires du SUV ES8 doivent bientôt être livrés à leurs clients en Norvège, et la marque a décroché les 5 étoiles aux tests EuroNCAP, un passage désormais obligé pour toutes les voitures provenant de l'empire du milieu.

Absent du salon de Münich, Nio a néanmoins déjà commencé à tester le terrain en Allemagne, avec son ES8, mais aussi sa berline ET7. Son dernier modèle tout juste lancé en Chine sera proposé dès l'année prochaine en Europe. Un second modèle qui accompagnera l'extension géographique de la marque : Allemagne et Pays-Bas. La France reste encore à confirmer mais devrait aussi rapidement être sur le tableau de chasse.

Rappelons que l'ET7 est une grande berline de plus de 5 mètres de long. Elle est proposée en Chine dans une première version 4 roues motrices de 480 kW avec une batterie de 70 ou 100 kWh. Seule la plus grosse batterie devrait arriver en Europe, sachant qu'une version de 150 kWh est aussi au programme pour l'année 2022. Avec en cible pour Nio la barre des 1000 km d'autonomie sur le cycle d'homologation chinois (sans doute au dessus des 800 km en WLTP).

Cette première étape à peine engagée, William Li, fondateur de la marque, envisage déjà la suivante. Et elle se nomme production locale. A l'instar de ses débuts en Chine, avec une production sous contrat avec JAC, Nio pourrait cibler une production dans une usine d'un partenaire.

Pour résumer

Lentement, mais surement, Nio avance ses pions en Europe. Après des premières livraisons "expérimentales" en Norvège, l'expansion se fera en 2022 : nouveaux modèles, et nouveaux marchés. Et la start-up chinoise commence à évoquer une production localisée.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.