Lancer le diaporama
Munich 2021 : Mercedes EQG Concept, Classe G électrique 1
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Munich 2021 : Mercedes EQG Concept, Classe G électrique

Mercedes va dévoiler au Salon de Munich 2021 le concept EQG, le futur Classe G électrique. Ou comment conserver l'ADN du G tout en le rendant "vert".

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Des Classes G vert, on en connait plein. Vert militaire comme à l'origine du véhicule. Là, Mercedes dévoile une étude toute électrique "proche de la production". Visuellement, le concept est un Classe G sans aucun doute. On retrouve la face avant bien verticale, avec la signature lumineuse en rond qui reprend la forme des feux originaux. La calandre quant à elle est suggérée car pleine. Une signature lumineuse entoure l'étoile Mercedes. Le tout est souligné par des petits points bleus (oui le bleu c'est électrique...).

Mercedes a conceptualisé le EQG en mettant des lignes lumineuses partout, mais il est aisé de voir un véhicule de série derrière tout cela. On a même les rappels de clignotants sur le dessus des ailes avant. Dans le côté concept, on a également les barres de toit qui intègrent le troisième feu stop ou une rampe de lumière d'appoint. En revanche, on n'a pas le droit à l'intérieur. Le EQG est présenté en une carrosserie bi-ton superbe.

V8 ou électrique, faites votre choix

En revanche, les jantes de 22 pouces en aluminium poli ne font pas très 4x4 des champs et plus SUV de ville. Le coffre de roue de secours est ici un coffre tout court. Pas de roue de secours, et une forme qui rappelle les wallbox Mercedes.

Technologiquement, on est à l'opposé de la version AMG G 63 et de son V8 de 4 litres. Ici, la fée électricité entraîne les quatre roues pour conserver les capacités de franchissement du EQG. Quatre moteurs électriques "proches" des roues pour une gestion du couple, du patinage, etc. très fine. Le véhicule dispose d'une boîte deux rapports dont un "rapport court".

Mercedes parle volontiers des capacités de grimpette de son EQG : il gravit la piste d'essai de Schöckl mountain à Graz, les 5,6 km avec des pentes jusqu'à 60°. Le modèle de série devra aussi passer ce test pour être "Schöckl proved". En revanche, pas de chiffre sur l'autonomie, la puissance, ou même le poids de tout cela. On en saura peut-être plus lors du salon.

Notre avis, par leblogauto.com

Le Classe G électrique a de l'allure. En fait, il a l'allure décalée de son glorieux ancêtre, le G. Reste à savoir si ce genre de véhicule trouvera son public. En effet, le V8 a aussi la cote sous le capot. Ca fait vroum-vroum et les propriétaires le mettent volontiers en avant en laissant les badges. Par contre, cela plaira aussi à une certaine frange d'acheteurs pour se draper dans la "vertu" électrique.

Si le VE s'adapte très bien aux 4x4 (contrôle du couple de chaque roue, etc.) il y a un écueil : le poids. Déjà qu'un Mercedes-AMG G 63 pèse plus de 2,5 tonnes, alors imaginons avec une grosse batterie.

Illustration : Mercedes

Pour résumer

Mercedes va dévoiler au Salon de Munich 2021 le concept EQG, le futur Classe G électrique. Ou comment conserver l'ADN du G tout en le rendant "vert".

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos