par Nicolas Anderbegani

Le Maserati Grecale se montre dans les rues de Modène

Maserati aime bien se démarquer dans ses présentations. Quelques semaines après des photos venues de Laponie, voici que le crossover Grecale se montre en partie dans les rues de Modène, sous un camouflage léger, avant la première mondiale qui se tiendra dans un mois.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Maserati aime bien se démarquer dans ses présentations. Quelques semaines après des photos venues de Laponie, voici que le crossover Grecale se montre en partie dans les rues de Modène, sous un camouflage léger, avant la première mondiale qui se tiendra dans un mois.

Futur rival du premium allemand

Maserati est en pleine relance. Après la MC20 et en attendant la remplaçante de la Gran Turismo, le crossover Grecale arrive pour venir compléter le Levante dans la famille des SUV du constructeur italien. Il s'est fait attendre, car la crise des semi-conducteurs a reporté le lancement initial. Le Trident a sélectionné un nouveau look pour le camouflage, avec une série de messages stickers proposant un aperçu des caractéristiques techniques de la Grecale.

Cela reste très simple néanmoins, puisque le message principal est « Je suis la Maserati Grecale. Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus ». On apprend par petits textes sybillins et volontairement incomplets que le SUV sera équipé d'un asisstant intelligent contrôlable à distance, que la sonorité du moteur a été travaillée et que l'intérieur donne la priorité au confort, avec beaucoup d'espace  dévolu aux jambes, notamment pour les passagers arrière.  Les questions de chacun trouveront réponse et toutes les informations manquantes seront fournies le 22 mars.

Belle calandre

Néanmoins, malgré le camouflage, le Grecale dévoile un peu plus son physique bâti sur la plate-forme Giorgio qu'il partage avec les Alfa Romeo Stelvio et Giulia. La face avant est ainsi découverte et laisse admirer sa grande calandre frappée du Trident, striée par des baguettes verticales chromées et surmontée par des optiques effilés qui remontent vers les passages de roues sculptés.

L'arrière n'est pas totalement visible mais permet de confirmer la présence de quatre sorties d'échappement, d'un becquet au sommet du hayon et d'une signature lumineuse en boomerang, qui fait évidemment un clin d'oeil aux magnifiques feux de la 3200 GT. Le Grecale est attendu avec un bloc 2.0 à hybridation légère de 300 ch puis une variante 100 % électrique et une version plus sportive, peut-être dotée d'un bloc V6.

Pour résumer

Maserati aime bien se démarquer dans ses présentations. Quelques semaines après des photos venues de Laponie, voici que le crossover Grecale se montre en partie dans les rues de Modène, sous un camouflage léger, avant la première mondiale qui se tiendra dans un mois.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.