par Gautier Bottet

La marque chinoise de luxe Hongqi arrive aussi en Europe

Avec son fort taux d'immatriculations de véhicules électriques, la Norvège fait figure de laboratoire pour ls constructeurs chinois désireux de venir s'implanter en Europe. Dernier en date ? La marque de luxe Hongqi, du groupe FAW, qui lance son grand SUV e-HS9.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

  • 365 exemplaires en transit, livrés avant fin 2021

  • D'autres modèles plus abordables et d'autres pays à venir

MG, Nio, Lynk&Co, BYD, Seres, Aiways, Xpeng... La liste des constructeurs chinois qui débutent leurs ventes en Europe s'allonge avec la confirmation de l'arrivée de Hongqi. Comme d'autres (Nio ou BYD par exemple), la marque haut de gamme du groupe FAW a choisi de débuter son lancement en Europe par la Norvège. Suite à un accord avec le distributeur Motor Gruppen, la marque a enregistré plus de 500 commandes pour son SUV haut de gamme électrique e-HS9. Et le premier lot de 365 exemplaires sera livré aux clients avant la fin de l'année.

Rappelons que Hongqi, qui signifie drapeau rouge, est la marque traditionnelle des dignitaires chinois depuis 1958. L'achat des véhicules de la marque a longtemps été limité aux voies officielles. Mais las de voir tant d'Audi, Mercedes, BMW ou Lexus, le pouvoir a chargé le groupe public FAW de faire de la marque une rivale directe de ces marques étrangères. Suite au déploiement d'un réseau commercial et au lancement de 7 nouveaux modèles en 3 ans, 4 berlines et 3 SUV (dont 3 modèles uniquement électriques), les ventes ont rapidement augmenté avec 200 000 exemplaires écoulés en Chine en 2020.

Le e-HS9 est avec la berline H9 (non électrique), le porte drapeau de la marque. Il s'agit d'un SUV de 5m20 de long et 2m01 de large. La version "de base" est dotée de deux moteurs de 160 kW et d'une batterie de 83 kWh pour une autonomie de 396 km. La  version haute reçoit un moteur avant de 160 kW, un moteur arrière de 245 kW et une batterie de 99 kWh avec une autonomie de 465 km. La charge se fait jusqu'à 110 kW en courant continu. Ses dimensions, sa finition et son équipement le positionnent face à des Mercedes GLS ou BMW X7. En Norvège, il est affiché de 619 900 à 779 900 couronnes, soit proche du prix d'un Audi eTron (614 300 NOK) ou d'un Mercedes EQC (644 000 NOK), ou encore d'un BYD Tang (599 900 NOK).

Ce lancement en Norvège marque les débuts de l'internationalisation d'une marque qui a toujours vendu ses modèles uniquement en Chine. D'autres modèles plus compacts sont prévus par la suite, et la marque devrait aussi partir à la conquête d'autres marchés du continent en 2022.

Pour résumer

Avec son fort taux d'immatriculations de véhicules électriques, la Norvège fait figure de laboratoire pour ls constructeurs chinois désireux de venir s'implanter en Europe. Dernier en date ? La marque de luxe Hongqi, du groupe FAW, qui lance son grand SUV e-HS9.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.