par La rédaction

Les petites citadines "branchées" ont le vent en poupe

Mini et Fiat 500 surfent sur la vague du succès depuis leur lancement respectif aux quatre coins de la France. Pour preuve des commandes en constante augmentation mais donc, malheureusement, des délais de livraison allongés. On doit appeler celà la rançon du succès !

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Mini et Fiat 500 surfent sur la vague du succès depuis leur lancement respectif aux quatre coins de la France. Pour preuve des commandes en constante augmentation mais donc, malheureusement, des délais de livraison allongés. On doit appeler celà la rançon du succès !

Depuis son introduction sur le marché hexagonal à la mi-juillet 2006, c'est le rush autour de la Fiat 500. Comme le souligne un article paru dans la Tribune, la petite citadine branchée transalpine a déjà fait lobjet de 10 000 commandes. Une forte demande synonyme pour les acheteurs d'allongement du délai de livraison. Comptez en moyenne entre trois et cinq mois. Fort de cette réussite, le constructeur turinois table du coup sur "20 000 Fiat 500 immatriculées" cette année.

Autre petite citadine tendance, la Mini. Engouement identique pour la Clubman BMW dont le carnet de commande grossit à raison de 150 demandes par semaine. Le directeur de Mini France revoit alors ses ambitions à la hausse. D'une prévision de 4 000 ventes en 2008, Emmanuel Bret espère désormais en écouler entre "5 000 et 6 000". L'avenir dira si la ferveur perdure pour ce genre de modèles.

A voir également. La galerie Mini Clubman par Robert Combas.

Source : La Tribune.

Pour résumer

Mini et Fiat 500 surfent sur la vague du succès depuis leur lancement respectif aux quatre coins de la France. Pour preuve des commandes en constante augmentation mais donc, malheureusement, des délais de livraison allongés. On doit appeler celà la rançon du succès !

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.