par Pierre-Laurent Ribault

L'Aston Martin la plus célèbre en vente

Il s'agit bien entendu de la DB5 de fonction fournie par le gouvernement de sa Majesté à l'agent 007 pour ses missions "Goldfinger" et "Thunderball". En tout cas l'une des quatre existantes. Outre qu'il s'agit comme les autres Aston Martin DB5 d'un exquis coupé anglais dessiné par les Italiens de Touring, combinaison gagnante s'il en est, celle-ci dispose, comme vous le diront tous ceux qui comme moi comptaient dans leur scuderia coffre à jouet la miniature Corgi, divers dispositifs qui s'avèrent très pratiques en utilisation quotidienne.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Il s'agit bien entendu de la DB5 de fonction fournie par le gouvernement de sa Majesté à l'agent 007 pour ses missions "Goldfinger" et "Thunderball". En tout cas l'une des quatre existantes. Outre qu'il s'agit comme les autres Aston Martin DB5 d'un exquis coupé anglais dessiné par les Italiens de Touring, combinaison gagnante s'il en est, celle-ci dispose, comme vous le diront tous ceux qui comme moi comptaient dans leur scuderia coffre à jouet la miniature Corgi, divers dispositifs qui s'avèrent très pratiques en utilisation quotidienne.

En l'occurence, mitrailleuses dans les feux de position, écran de fumée et projection d'huile à l'arrière, moyeux télescopiques coupants, plaque d'immatriculation rotative et siège passager éjectable (malheureusement non fonctionnel). Peut-être moins efficace, mais incomparablement plus élégante que la Mercedes Classe S "Panzer" présentée ici même il y a quelques jours.

La voiture est en vente lors des enchères organisées par RM Auctions à Phoenix, Arizona le 20 janvier 2006, en compagnie d'autres voitures célèbres, telles la Cadillac de Al Capone de 1928, équipée sensiblement des mêmes dispositifs. Il est vrai que Bond et Capone, bien que n'étant pas dans la même branche, partagent des soucis similaires.

Source images: RM Auctions

Lire également:

A vendre : yellow Interceptor

Oh, James...

Pour résumer

Il s'agit bien entendu de la DB5 de fonction fournie par le gouvernement de sa Majesté à l'agent 007 pour ses missions "Goldfinger" et "Thunderball". En tout cas l'une des quatre existantes. Outre qu'il s'agit comme les autres Aston Martin DB5 d'un exquis coupé anglais dessiné par les Italiens de Touring, combinaison gagnante s'il en est, celle-ci dispose, comme vous le diront tous ceux qui comme moi comptaient dans leur scuderia coffre à jouet la miniature Corgi, divers dispositifs qui s'avèrent très pratiques en utilisation quotidienne.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.