par La rédaction

L'Alliance Renault-Nissan confirme son appétit pour les marchés émergents

Alors que le marché automobile européen continue de régresser (et que les prévisions des analystes ne laissent pas augurer de reprise dans l'immédiat), il faut aller chercher la croissance là où elle est. L'Alliance Renault-Nissan annonce ainsi le développement puis le lancement de nouveaux modèles et ce "dans les pays qui enregistrent la plus forte croissance économique du monde".

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

L'an dernier, l'Alliance totalisait 30 % de ses ventes mondiales en Russie, au Brésil, en Chine et en Inde. C'est bien dans ces différents pays et zones économiques non concernées par la crise que l'Alliance Renault-Nissan entend se développer... Et lutter contre un marché européen en plein marasme.

Dans cette démarche affichée de séduire ces clients, Carlos Ghosn a confirmé le développement de nouveaux véhicules afin de répondre aux exigences spécifiques de ces clients, des modèles qui seront issus de l'architecture modulaire CMF récemment dévoilée.

Et c'est en Inde au sein du complexe de Chennai en Inde que sera lancée cette production en 2015. Un marché indien où l'Alliance est déjà présente (Duster, Pulse, Scala, Sunny, Evalia ou Micra) et vient de voir sa présence renforcée par la renaissance de Datsun qui devra ferrailler avec l'ogre Maruti-Suzuki.

Le passé semble révolu. L'option d'une auto ultra low cost (en solo ou avec Bajaj) est abandonnée (pas une mauvaise idée quand on découvre bilan après bilan les performances de la Tata Nano) et la coopération avec Mahindra reléguée aux oubliettes. Les prochains mois permettront de découvrir ces nouveaux véhicules et apprécier les marchés prioritairement ciblés sur le planisphère par l'Alliance.

A lire également. Datsun dit "Go" à l'Inde et CMF : les modules interchangeables de l’Alliance Renault/Nissan.

Source : Renault.

Crédit illustration : Renault.

Pour résumer

Alors que le marché automobile européen continue de régresser (et que les prévisions des analystes ne laissent pas augurer de reprise dans l'immédiat), il faut aller chercher la croissance là où elle est. L'Alliance Renault-Nissan annonce ainsi le développement puis le lancement de nouveaux modèles et ce "dans les pays qui enregistrent la plus forte croissance économique du monde".

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.