par Elisabeth Studer

Incendies Hyundai/Kia : la NHTSA intensifie son enquête

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'agence américaine de sécurité automobile, a intensifié son enquête sur les incendies de moteur qui ont ravagé certains véhicules de Hyundai et Kia Motors pendant plus de six ans.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

La NHTSA ouvre une « analyse technique »

La NHTSA a déclaré avoir ouvert une "analyse technique" couvrant environ 3 millions de véhicules pour évaluer, entre autres, l'efficacité des rappels initiés par les deux constructeurs automobiles. L'agence a ajouté que 161 incendies potentiellement dus à des pannes de moteur lui avaient été signalés.

Précisons qu’un tel procédé constitue l’étape supérieur d’un processus qui pourrait conduire à un rappel, bien que parfois la NHTSA clôt ces dossiers sans que cela nécessite une action.

Enquête ouverte en 2019

L'agence avait ouvert une enquête en 2019 couvrant les Kia Optima et Sorento 2011-2014 et la Kia Soul 2010-2015, ainsi que les Hyundai Sonata et Santa Fe 2011-2014 en vue d’enquêter sur les cas d'incendies sans collision.

Hyundai et Kia ont déclaré lundi qu'ils continuaient de coopérer pleinement avec la NHTSA en ce qui concerne ce type de feux.

Amende civile record

Les deux sociétés sud-coréennes avaient accepté une amende civile record de 210 millions de dollars l'année dernière après que les régulateurs ont déclaré qu'ils n'avaient pas rappelé 1,6 million de véhicules pour des problèmes de moteur en temps opportun.

Notre avis, par leblogauto.com

Une affaire qui « traîne » depuis des lustres et qui, au final, pourrait coûter bien cher à Hyundai et Kia ….

Rappelons également qu’en novembre dernier, la NHTSA a accordé une récompense à un lanceur d’alerte, allouant 24 millions de dollars – le maximum autorisé par la loi – à un ex-employé de Hyundai qui avait dénoncé des problèmes de sécurité dans les moteurs produits par le constructeur sud-coréen. Il s’agissait d’une première.

Sources : Reuters

Pour résumer

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'agence américaine de sécurité automobile, a intensifié son enquête sur les incendies de moteur qui ont ravagé certains véhicules de Hyundai et Kia Motors pendant plus de six ans.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.