par La rédaction

GM : nouveau plan de rigueur en vue

Si l'expression "plan de rigueur" en France avait susciten sontemps une lgre discordance entre notre ministre de l'conomie et son suprieur hirarchique de premier ministre, elle ne souffre d'aucun atermoiement chez General Motors. Le constructeur amrician aurait en effet sous le coude un nime plan de suppression d'emplois mettre en applicationdans les mois venir.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Si l'expression "plan de rigueur" en France avait susciten sontemps une lgre discordance entre notre ministre de l'conomie et son suprieur hirarchique de premier ministre, elle ne souffre d'aucun atermoiement chez General Motors. Le constructeur amrician aurait en effet sous le coude un nime plan de suppression d'emplois mettre en applicationdans les mois venir.

On en vous reservira pas le topo sur la crise actuelle que traverse l'industrie automobile amricaine, des ventes qui s'essouflent, certains segments en chute libre, une conomie au ralenti, la hausse du tarif des matires premires ou celle du baril de ptrole. Dj en phase avec de graves problmes conomiques depuis bien longtemps (perte sche de 38.7 milliards de dollars en 2007), General Motors souhaite rapidement regagner en comptitivit et renouver avec la rentabilit. Si la vente de la marque Hummer, des Chinois ou des Indiens, parat presque acquise, et que l'on murmure galement la possible cession d'autres firmes comme GMC, c'est du ct des employs que s'officialisent au fil des mois les successions de suppressions d'emplois.

Outre les 74 000 dparts, thoriques, annoncs dans un premier temps, puis une deuxime vague d'invitations quitter le groupe(10 000 personnes), un nouveau plan de dpart serait prochainement dvoil et concernerait quelques milliers d'employs, le nombre prcis n'ayant pas t communiqu... On devrait trs rapidement en savoir davantage. Le compte rebours est enclench chez General Motors. Les hauts responsables du groupe ont en effet rpt leur ambition de renouer avec la rentabilit l'horizon 2010. Et 2010, c'est demain...

A lire galement. 74 000 invitations au dpart chez GM, 10 000 nouvelle suppressions d'emplois chez GM, GMC abandonn ?SUVs : GM rduit fortement la voilure et GM : quelques ajustements en vue.

Source : Automotive News.

Pour résumer

Si l'expression "plan de rigueur" en France avait susciten sontemps une lgre discordance entre notre ministre de l'conomie et son suprieur hirarchique de premier ministre, elle ne souffre d'aucun atermoiement chez General Motors. Le constructeur amrician aurait en effet sous le coude un nime plan de suppression d'emplois mettre en applicationdans les mois venir.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.