par Elisabeth Studer

GM : Mary Barra mieux payée que son prédécesseur ... tout compte fait

Les féministes pourront s'en réjouir. Alors que General Motors avait précédemment indiqué que Mary Barra, la nouvelle directrice générale du groupe recevrait 4,4 millions en 2014, sans compter les bonus, ses émoluments seront - tout compte fait – supérieurs.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Les féministes pourront s'en réjouir. Alors que General Motors avait précédemment indiqué que Mary Barra, la nouvelle directrice générale du groupe recevrait 4,4 millions en 2014, sans compter les bonus, ses émoluments seront - tout compte fait – supérieurs.

GM a en effet tenu à préciser que celle qui constitue à l'heure actuelle la première femme à atteindre ce niveau de responsabilités au sein d'un grand constructeur automobile, percevra cette année 14,4 millions de dollars en salaire et actions. Un chiffre au final en hausse de 60% par rapport à son prédécesseur.

A cet égard, General Motors a tenu à préciser que la somme de 4,4 millions USD annoncés précédemment ne tenait pas compte de ces revenus issus du programme de rémunération à long terme de l'entreprise, lesquels se chiffrent à 10 millions. A noter que cette partie doit encore être approuvée par l'assemblée générale des actionnaires en juin prochain.  Les 4,4 millions USD se répartissent quant à eux entre 1,6 million de dollars de salaire de base et 2,8 millions de bonus à court terme.

Alors que les associations féministes et les médias avaient dans un premier temps fortement réagi aux chiffres initialement évoqués, les sommes étant plus de deux fois inférieures aux rémunérations perçues par son prédécesseur en 2013, GM a tenu à préciser avoir publié ces chiffres en vue de "rectifier toute perception erronée créée par des comparaisons ne se fondant que sur une seule partie de la rémunération totale de Mary Barra".

"En tant que nouvelle directrice générale, la rémunération de Mary (Barra) est conforme avec celle de ses pairs et prend en compte les risques", a tenu par ailleurs à souligner le président du conseil d'administration du constructeur, Tim Solso. Ajoutant que  "la performance de l'entreprise va plus que déterminer combien elle sera payée".

Au final, la nouvelle dirigeante sera même mieux payée que son prédécesseur, lequel a néanmoins empoché 9 millions de dollars (salaire et bonus) en 2013. Arrivé en 2009 alors que le constructeur venait d'être sauvé de la faillite par le gouvernement fédéral, Dan Akerson avait vu son salaire limité, les rémunérations des hauts dirigeants de l'entreprise avaient en effet alors été tributaires de la situation de crise et de la présence de l'Etat américain au capital de GM. Le contexte a été modifié depuis décembre dernier, le gouvernement ayant à cette date soldé ses dernières participations dans GM.

Source : GM

Crédit image : GM

Pour résumer

Les féministes pourront s'en réjouir. Alors que General Motors avait précédemment indiqué que Mary Barra, la nouvelle directrice générale du groupe recevrait 4,4 millions en 2014, sans compter les bonus, ses émoluments seront - tout compte fait – supérieurs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.