par Gautier Bottet

Genève 2018 : les présents... et les absents

Le salon de Genève ouvrira ses portes dans à deux mois. Et il ne fera pas exception et verra donc certains constructeurs le bouder. Mais d'autres seront bien présents. De quoi maintenir l'attrait de cet événement majeur du monde automobile.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Paris ou Francfort ont déjà largement fait les frais des désertions, et le salon de Genève ne fera donc pas exception à ce qui est devenu une règle dans le secteur. Les constructeurs font des économies, et les salons coûtent très cher. Ceux qui n'ont guère d'actualité font donc l'impasse, ou préfèrent organiser leurs propres événements en marge du salon.

Les absents

En mars prochain, le salon de Genève ouvrira donc ses portes en l'absence remarquée de DS, Opel et Mini. Notons que Mini était déjà absent de l'édition 2017. Tesla sera lui aussi au nombre des absents, confirmant la volonté du constructeur américain de ne plus être représenté dans les grands salons internationaux.

Les présents

Mais malgré ces 3 absence notables, quelques constructeurs ont leur apparition au Palexpo pour la première fois. Le stand Polestar sera ainsi proche du stand Volvo, pour la première fois sur un salon donc. La carte publiée par les organisateurs nous montre également la présence de PAL-V avec sa voiture volante, de W Motors, E-Moke ou encore du studio italo-chinois Icona.

Les habitués

Bien entendu, Genève reste un haut lieu du haut de gamme. Ainsi outre les généralistes ou "premiums" on y trouve aussi quelques constructeurs qui ne font le déplacement que pour CE salon. L'édition 2018 ne faillira pas à sa réputation en accueillant ainsi à nouveau David Brown, Eadon Green, Techrules, Pagani, Zenvo, Koenigsegg, Quant, Rimac, Morgan, ou Spyker. Mais aussi Alpine qui prend date pour cette nouvelle édition. Dans les changements, on notera qu'Aston Martin déménage, quittant le Hall 5 (sans doute pour laisser sa place à Polestar), pour le Hall 2).

Pour résumer

Le salon de Genève ouvrira ses portes dans à deux mois. Et il ne fera pas exception et verra donc certains constructeurs le bouder. Mais d'autres seront bien présents. De quoi maintenir l'attrait de cet événement majeur du monde automobile.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.