par Thibaut Emme

Genève 2014 Live : Ferrari California T

La California date seulement de 2009 mais sa plastique commençait à "accuser le coup" face aux nouveautés du cheval cabré. Ferrari lui a donc payé un lifting extérieur, mais également interne puisque la belle passe à la motorisation turbo.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

A l'avant, les feux s'étirent verticalement et abandonnent la forme triangulaire de la première version. La grille de calandre s'agrandit comme pour engouffrer une maximum d'air et gagne 3 barrettes chromées. A l'arrière, finies les sorties d'échappement verticales qui étaient la signature de la première version, les sorties sont ici "classiquement" horizontales. En revanche la belle gagne un diffuseur ostentatoire.

Sous le capot, on trouve un V8 turbocompressé de 3855 cm3, 560 chevaux et un couple maximum de 755 Nm. De quoi propulser la California T de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes, chevaux/cheveux au vent. Plus puissante, plus sobre, cette California T séduira-t-elle les puristes de l'atmosphérique ?

Illustration : Le Blog Auto

Pour résumer

La California date seulement de 2009 mais sa plastique commençait à "accuser le coup" face aux nouveautés du cheval cabré. Ferrari lui a donc payé un lifting extérieur, mais également interne puisque la belle passe à la motorisation turbo.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.