par La rédaction

Genève 2012 live : Mercedes Classe A

Méchamment campée sur ses quatre caoutchoucs, plus proche du sol, un peu râblée, agressive, plus longue et finalement clairement jolie (enfin, les goûts et les couleurs) : la nouvelle Mercedes Classe A brille sur le stand du constructeur à l'étoile. Et de se poser désormais comme une très sérieuse rivale à la nouvelle Audi A3 ou la BMW Série 1, cette dernière conservant quand même son statut de seule propulsion (à défaut de trancher agréablement au niveau du style mais là encore, les goûts et les couleurs...).

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Méchamment campée sur ses quatre caoutchoucs, plus proche du sol, un peu râblée, agressive, plus longue et finalement clairement jolie (enfin, les goûts et les couleurs) : la nouvelle Mercedes Classe A brille sur le stand du constructeur à l'étoile. Et de se poser désormais comme une très sérieuse rivale à la nouvelle Audi A3 ou la BMW Série 1, cette dernière conservant quand même son statut de seule propulsion (à défaut de trancher agréablement au niveau du style mais là encore, les goûts et les couleurs...).

Révolue l'époque du minispace chic à 4 m de long... La nouvelle Mercedes Classe A entre de plein pied dans le segment des compactes premium. Et le fait avec une grande élégance.

Alors certes on aimera ou pas mais l'auto définitive fortement inspirée des dernières productions étoilées ou encore du Concept Classe A vu à Shanghai se révèle assez agressive et expressive. Tout juste pourrait on peut-être regretter ces optiques avant un poil trop proéminents quand d'autres mettent un bémol concernant la poupe. Pour le reste... Place aux photographies live afin de compléter le sujet de présentation.

Le lancement interviendra en septembre prochain. On aura alors le temps de détailler les différents niveaux de finition et surtout prendre connaissance des tarifs.

A lire également. Genève 2012 : Mercedes Classe A.

Pour résumer

Méchamment campée sur ses quatre caoutchoucs, plus proche du sol, un peu râblée, agressive, plus longue et finalement clairement jolie (enfin, les goûts et les couleurs) : la nouvelle Mercedes Classe A brille sur le stand du constructeur à l'étoile. Et de se poser désormais comme une très sérieuse rivale à la nouvelle Audi A3 ou la BMW Série 1, cette dernière conservant quand même son statut de seule propulsion (à défaut de trancher agréablement au niveau du style mais là encore, les goûts et les couleurs...).

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.