par Elisabeth Studer

General Motors : les sites de Saab et Opel sur la sellette en Europe

Protectionnisme dtourn, certes avec "subtilit" ? Avouez tout de mme que cela y ressemble.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Protectionnisme dtourn, certes avec "subtilit" ? Avouez tout de mme que cela y ressemble.

Alors que General Motors vient d'annoncer les premiers dtails d'un plan de rduction de cots de 1,2 milliard de dollars en ce qui concerne l'Europe, englobant des fermetures de sites, ce dernier pourrait avoir des consquences directes sur l'emploi des salaris d'Opel et Saab.

Dshabillez Paul pour habiller Jacques ? Ou plus concrtement supprimer des emplois en Europe pour satisfaire lus et gouvernement amricains ?

Dans le plan de restructuration prsent mardi soir au Trsor amricain, General Motors a laiss entendre qu'il prvoyait d'ici deux ans un retour la rentabilit de ses activits aux Etats-Unis, mais aussi en Europe. Son objectif affich - est en effet que "les activits europennes du groupe produisent des rsultats et des cash flow significativement ngatifs en 2009 et 2010". Il se fixe ainsi comme but que les activits de GM en Europe produisent "des rsultats financiers positifs en 2011-2014."

Mais ceci devrait se traduire par des rductions importantes de cots structurels, dont une consolidation importante au niveau de la fabrication et des conomies de cots de main-d'oeuvre. Le message semble clair ... suppression de postes en perspectives.

Les propos se font mme plus prcis, voire plus pressants : le plan de restructuration pourrait comprendre "plusieurs fermetures possibles ou scissions de sites industriels dans des rgions o les cots de production sont levs", selon les termes mmes du constructeur.

Pour rappel, le groupe automobile a annonc mardi qu'il prvoyait la suppression de 47.000 postes dans le monde cette anne, dont 26.000 en dehors des Etats-Unis. Alors que son effectif Europe est de 50.000 personnes ...

Parmi les ventuels candidats aux coupes sombres : les sites de production d'Anvers (Belgique), de Bochum (Allemagne), ainsi que l'usine de Trollhattan (Sude).

General Motors Europe a fait savoir mercredi que sa direction et Opel taient prts discuter d'un partenariat ou d'une prise de participation d'un investisseur extrieur. L'objectif serait  d'viter des suppressions d'emplois et des fermetures d'usines. Un tel discours alarmiste pourrait notamment avoir pour but de forcer la main des prises de participations d'Etats europens, l'Allemagne et la Sude semblant quelque peu rcalcitrants sur le sujet.

A noter galement en ce qui concerne la France, que le constructeur a annonc son intention de vendre dans les prochains mois son usine de Strasbourg, laquelle fabrique des botes de vitesses automatiques. 1.260 salaris sont impacts. General Motors a affirm mardi que Saab pourrait tre mis en faillite "ds ce mois-ci". Le groupe nord-amricain se serait fix comme objectif de s'en sparer au plus tard le 1er janvier 2010.

Sources : Reuters, L'Expansion, Les Echos

A lire galement :

Sude : pas de nationalisation de Saab ou de Volvo en vue

Pour résumer

Protectionnisme dtourn, certes avec "subtilit" ? Avouez tout de mme que cela y ressemble.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.