par La rédaction

Fusion : du Big Three au Big Two ?

Voici incontestablement la bombe du week-end, de l'anneou mme de la dcennie. Les constructeurs automobiles amricains General Motors et Chrysler auraient init des pourparlers en vue d'une ventuelle fusion des deux groupes. Selon certaines informations les ngociations entre les deux parties remonteraient plusieurs semaines en arrire. Aujourd'hui rien n'est videmment certain d'aboutir. Malgr tout quelques sources proches du dossier voquent "une chance de fusion de l'ordre de 50 % mme s'il faudrait de trs longues semaines avant que cela ne marche". Le dlai pourrait mme augmenteraprs que les discussions ont t interrompues en raison de la crise conomique sur le sol US.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Voici incontestablement la bombe du week-end, de l'anneou mme de la dcennie. Les constructeurs automobiles amricains General Motors et Chrysler auraient init des pourparlers en vue d'une ventuelle fusion des deux groupes. Selon certaines informations les ngociations entre les deux parties remonteraient plusieurs semaines en arrire. Aujourd'hui rien n'est videmment certain d'aboutir. Malgr tout quelques sources proches du dossier voquent "une chance de fusion de l'ordre de 50 % mme s'il faudrait de trs longues semaines avant que cela ne marche". Le dlai pourrait mme augmenteraprs que les discussions ont t interrompues en raison de la crise conomique sur le sol US.

Et si deux des symboles historiques de l'industrie automobile amricaine fusionnaient pour survivre ? Telle est en tout cas l'ventualitcoup de tonnerre relate dans les colonnes du New-York Times (pas une vulgaire feuille de chou donc...) aprs qu'une fuite leur a t rapporte sur des ngociations entames entreGeneral Motors et Cerberus Capital Management, propritaire de Chrysler. Daimler a-t-il du reste senti le vent tourner en officialisant dsirer revendre ses derniresparts dans Chrysler ?

Confronts des chutes successives des ventes, des rsultats financiers pour le moins dlicats et des cours boursiers en chute libre( l'image de l'conomie en gnral), les deuxcolosses amricains, aux pieds d'argile, pourraient donc ne former plus qu'une seule et unique entit. Le groupe ainsi cr pourrait reprsenter 35 % du march automobile amricain.

Cette fusion se traduirait videmment par une restructuration gigantesque tous les chelons (marques jadis rivales, plateformes communes, fermetures de sites, etc).Elle signifierait galement le manque de vision long terme des deux constructeurs qui n'auront pas russi assez tt anticiper la voiture du 21e sicle moins polluante et moins consommatrice en nergie. Alors :du Big Three au Big Two pour ne pas disparatre de la circulation ?

A lire galement. March automobile US en septembre : -26.6 % et GM et Ford plongent en bourse.

Source : New-York Times.

Crdit photo : Rebecca Cook/Reuters.

Pour résumer

Voici incontestablement la bombe du week-end, de l'anneou mme de la dcennie. Les constructeurs automobiles amricains General Motors et Chrysler auraient init des pourparlers en vue d'une ventuelle fusion des deux groupes. Selon certaines informations les ngociations entre les deux parties remonteraient plusieurs semaines en arrire. Aujourd'hui rien n'est videmment certain d'aboutir. Malgr tout quelques sources proches du dossier voquent "une chance de fusion de l'ordre de 50 % mme s'il faudrait de trs longues semaines avant que cela ne marche". Le dlai pourrait mme augmenteraprs que les discussions ont t interrompues en raison de la crise conomique sur le sol US.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.