par La rédaction

Fisker : une porte de sortie nommée Baic ?

Depuis quelques semaines, nulles informations, positives ou négatives, n'étaient venues apporter du neuf quant à la situation de Fisker. Une donnée à conjuguer au passé puisque des informations proviennent du média China Daily.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Quid de ces dernières informations concernant Fisker ? On évoque une potentielle porte de sortie qui s'appellerait Baic.  Une délégation du constructeur chinois s'est très récemment rendue au sein du quartier général du constructeur américain à Anaheim en Californie. Pour mémoire on prête aussi à Beijing Automotive Group (BAIC) l'envie de faire ses courses sur le vieux continent.

Si évidemment rien d'officiel n'a filtré, le média China Daily évoque un intérêt porté par le constructeur chinois pour l'Atlantic et sa technologie. Pour mémoire la Fisker Atlantic (une mini Karma) est une hybride rechargeable à autonomie prolongée.

Resté à l'état de proto pour l'heure, il était animé par un quatre cylindres essence d'origine BMW jumelé à un moteur électrique (les seules données techniques connues, le reste étant officieux). Reste à savoir ce qu'il découlera de cette visite officielle des représentants chinois, leurs ambitions, leur volonté effective de racheter le prêt du Department of Energy (171 millions de dollars), le rapatriement et transfert des technologies (ou pas), une alliance stratégique ou un rachat complet, etc, etc.

Source : China Daily.

Crédit illustration : Fisker.

Pour résumer

Depuis quelques semaines, nulles informations, positives ou négatives, n'étaient venues apporter du neuf quant à la situation de Fisker. Une donnée à conjuguer au passé puisque des informations proviennent du média China Daily.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.