par Thibaut Emme

Fiat Punto le retour ? Merci Stellantis

La Fiat Punto, l'un des symboles de la FIAT, pourrait renaître en tant que segment B grâce à Stellantis et les plateformes du groupe.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

La Punto est lancée en 1993 pour remplacer la Fiat Uno. Succès commercial, la Punto 1 se vend à plus de 3,5 millions d'exemplaires en 6 années. Succès qui continue avec la Punto 2, même si le style un peu plus marqué et une concurrence accrue lui pique des parts de marché.

La "mauvaise" inspiration de la FIAT viendra avec la 3e génération de la Punto, alias la Grande Punto. La voiture prend plus de 20 cm en longueur et change de catégorie. De petite citadine maligne et pas chère, elle enfle comme la grenouille. Elle est certes plus "polyvalente" cette Punto, mais moins à l'aise en ville. Surtout, les équipements s'additionnent, la finition est en hausse et la Punto oublie ce qui a fait son succès : sa simplicité et son prix très contenu.

Retour d'un vrai segment B FIAT en 2023

La Punto se retire peu à peu et en 2018, elle disparaît carrément des concessions italiennes. FIAT s'est concentré sur la 500, véritable bouée de sauvetage de la marque, ainsi que la nouvelle TIPO.

Mais, FIAT fait désormais partie de Stellantis et le groupe possède donc les plateformes ex-PSA pour relancer la Punto. Ainsi, pour relancer la marque FIAT, Stellantis lui donnerait une nouvelle Punto sur base de la CMP de la Peugeot 208 (et d'Opel Corsa, DS 3 Crossback ou Citroën C4 donc). Reste à savoir le nouveau positionnement. Cette Fiat Punto pourrait être une entrée de gamme, retrouvant ce qui a fait le succès de la Punto 55 par exemple.

Elle se retrouverait entre la Panda et la Tipo. Mais, pas de retour à 3,80 m de long. La 208 fait 4,055 m, la Corsa 4,060 m et cette Punto serait donc dans les mêmes eaux, soit la longueur de la Grande Punto. Pour en refaire un succès commercial, Stellantis miserait sur une plateforme commune donc, mais aussi un assemblage plus à l'est que l'Italie. La Punto était assemblée à Melfi.

Le but ? Faire baisser les coûts et proposer cette "Fiat Punto" (si elle conserve le nom) moins cher que la concurrence. Mais, elle serait aussi moins cher que ses cousines techniques de Stellantis. Le groupe pourrait ainsi être tenté de refaire de Fiat une marque "entry" pour ne pas marcher sur les platebandes des autres marques. La 500 ne serait pas concernée par ce repositionnement.

Lancement de ce nouveau segment B prévu en 2023. Par contre, n'espérez pas retrouver les versions 3 portes, ni même la très sympathique Punto Cabrio. Snif !

Illustration : Thomas Doerfer

Pour résumer

La Fiat Punto, l'un des symboles de la FIAT, pourrait renaître en tant que segment B grâce à Stellantis et les plateformes du groupe.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.