par Christophe Labedan

FIA boycottée

Il semblerait que les tourments de Max Mosley persistent face à un groupe d’écuries rebelle à la politique de la FIA. En effet neuf équipes de Formule 1 et cinq constructeurs ont décidé de boycotter une rencontre prévue la semaine prochaine avec la Fédération internationale de l'automobile, donnant plus de poids à la possibilité qu'ils inaugurent leur propre série en 2008. Cette réunion prévue le 15 avril a pour but de discuter de la réglementation en 2008. Mosley qui a beaucoup été critiqué pour trop interférer dans le fonctionnement au jour le jour des écuries, et pour avoir favorisé Ferrari se retrouve face à BMW, Honda, Mercedes, Renault et Toyota et la menace d’une série concurrente à partir de 2008. La dernière réunion de ce genre n’avait connu que  la participation de Ferrari.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Il semblerait que les tourments de Max Mosley persistent face à un groupe d’écuries rebelle à la politique de la FIA. En effet neuf équipes de Formule 1 et cinq constructeurs ont décidé de boycotter une rencontre prévue la semaine prochaine avec la Fédération internationale de l'automobile, donnant plus de poids à la possibilité qu'ils inaugurent leur propre série en 2008. Cette réunion prévue le 15 avril a pour but de discuter de la réglementation en 2008. Mosley qui a beaucoup été critiqué pour trop interférer dans le fonctionnement au jour le jour des écuries, et pour avoir favorisé Ferrari se retrouve face à BMW, Honda, Mercedes, Renault et Toyota et la menace d’une série concurrente à partir de 2008. La dernière réunion de ce genre n’avait connu que  la participation de Ferrari.

Lire également
La F1 selon Willliams

Pour résumer

Il semblerait que les tourments de Max Mosley persistent face à un groupe d’écuries rebelle à la politique de la FIA. En effet neuf équipes de Formule 1 et cinq constructeurs ont décidé de boycotter une rencontre prévue la semaine prochaine avec la Fédération internationale de l'automobile, donnant plus de poids à la possibilité qu'ils inaugurent leur propre série en 2008. Cette réunion prévue le 15 avril a pour but de discuter de la réglementation en 2008. Mosley qui a beaucoup été critiqué pour trop interférer dans le fonctionnement au jour le jour des écuries, et pour avoir favorisé Ferrari se retrouve face à BMW, Honda, Mercedes, Renault et Toyota et la menace d’une série concurrente à partir de 2008. La dernière réunion de ce genre n’avait connu que  la participation de Ferrari.

Christophe Labedan
Rédacteur
Christophe Labedan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.