par Christophe Labedan

Ferrari star de cinéma selon Jean Todt

Qui a dit que la F1 n'était plus un sport ... Apparemment il se pourrait bien que ce soit Jean Todt ou qu'en tout cas qu'il agisse bien dans ce sens en tenant des propos que nous vous laissons découvrir... Ferrari est en opposition avec le GPWC qui lui reproche d'avoir des avantages financiers grâce aux accord signés avec la FIA (accords Concorde). Jean todt se défend sur F1 Racing-live, la réponse vaut son pesant d'or, frisant le ridicule et l'arrogance d'une prima donna.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Qui a dit que la F1 n'était plus un sport ... Apparemment il se pourrait bien que ce soit Jean Todt ou qu'en tout cas qu'il agisse bien dans ce sens en tenant des propos que nous vous laissons découvrir... Ferrari est en opposition avec le GPWC qui lui reproche d'avoir des avantages financiers grâce aux accord signés avec la FIA (accords Concorde). Jean todt se défend sur F1 Racing-live, la réponse vaut son pesant d'or, frisant le ridicule et l'arrogance d'une prima donna.


"Ferrari a toujours été une écurie particulière. Elle est très attachée à la F1 et la F1 est très attachée à elle. Cela a contribué à ce que l'équipe Ferrari est devenue aujourd'hui. C'est comme dans l'industrie du cinéma où une grande vedette est mieux payée que les autres. Ferrari est une star et veut être payée comme une star. Les autres équipes ressentent une certaine frustration, mais s'ils étaient dans la même situation que nous, elles feraient de même."

Jean todt semble omettre un petit détail, il ne s'agit pas de figurer à la une de "Michel Vailant" ou de "Driven" mais bien d'un championnat, dans lequel des avantages offerts par la fédération au détriment des autres équipes démontrent sa conception particuliere du sport. Ceci ne fait que renforcer les propos de Franck Williams à propos de la F1. Enzo Ferrari doit se retourner dans sa tombe.

Pour résumer

Qui a dit que la F1 n'était plus un sport ... Apparemment il se pourrait bien que ce soit Jean Todt ou qu'en tout cas qu'il agisse bien dans ce sens en tenant des propos que nous vous laissons découvrir... Ferrari est en opposition avec le GPWC qui lui reproche d'avoir des avantages financiers grâce aux accord signés avec la FIA (accords Concorde). Jean todt se défend sur F1 Racing-live, la réponse vaut son pesant d'or, frisant le ridicule et l'arrogance d'une prima donna.

Christophe Labedan
Rédacteur
Christophe Labedan

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.