par Thibaut Emme

F1 : Sebastian Vettel rejoint Aston Martin

Jeté sans grand ménagement par Ferrari, Sebastian Vettel rebondit chez Aston Martin / Racing Point. Ce faisant, il provoque la même situation pour Sergio Perez.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Hier en début de soirée, Sergio Perez prenait soin d'officialiser lui-même son départ de l'écurie Racing Point, future Aston Martin. Après sept années de bons et loyaux services, allant même au-delà du rôle de pilote dans les moments difficiles de l'équipe alors appelée Force India, Perez se retrouve sans volant.

Pourquoi ? Car le quadruple champion du monde de F1, Sebastian Vettel est convaincu par le projet de Lawrence Stroll avec Aston Martin. L'écurie précise même que c'est un contrat sur plusieurs années. Cela montre donc que le projet avec Vettel est rempli d'ambition. Mais, en F1 plus qu'ailleurs, les contrats ne veulent rien dire. La preuve ? Perez avait un contrat en bonne et due forme pour 2021 et 2022 ! Lawrence Stroll a sans doute dû bourse délier pour le dédit.

Déclarations de Vettel

"Je suis heureux de partager enfin cette nouvelle passionnante sur mon avenir. Je suis extrêmement fier de dire que je deviendrai pilote Aston Martin en 2021. C'est une nouvelle aventure pour moi avec un constructeur automobile vraiment légendaire. J'ai été impressionné par les résultats de l'équipe cette année et je pense que l'avenir s'annonce encore plus radieux.

L'énergie et l'engagement de Lawrence envers le sport sont inspirants et je crois que nous pouvons construire quelque chose de très spécial ensemble. J'ai toujours tellement d'amour pour la Formule 1 et ma seule motivation est de courir en tête de la grille. donc avec Aston Martin sera un immense privilège".

Le point sur les transferts

A date, on sait que Mercedes a ses deux pilotes pour l'an prochain : Hamilton et Bottas. Renault (enfin Alpine) aussi avec Ocon qui fera équipe avec un revenant, Fernando Alonso. Ferrari a annoncé Leclerc et Sainz (à la place de Vettel donc). Sainz est remplacé chez McLaren par Ricciardo qui rejoint Norris. Chez Williams on devrait avoir une stabilité Russel, Latifi.

Restent les cas Haas F1, Alfa Romeo, Red Bull et Alpha Tauri. Pour Alpha Tauri et Red Bull, Horner et Marko entretiennent le flou. Le cas Verstappen est réglé pour le moment. Albon a toujours le soutien de l'équipe qui pourrait être tentée de refaire un échange avec Gasly selon les résultats. Kvyat partirait à la faveur de l'arrivée de Tsunoda, protégé Honda, actuellement 4e de F2. Cette arrivée pourrait être différée à 2022, voire mi-2021.

Haas F1 et Alfa Romeo sont finalement des baquets très convoités. Hülkenberg est en discussion avec Alfa Romeo. Il y a le baquet de Kimi Räikkönen. Kimi a débuté en 2001 chez Sauber, devenu Alfa Romeo (sponsor uniquement) depuis. Va-t-il raccrocher le casque fin 2020 ? L'autre place, de Giovinazzi, est préemptée par Ferrari pour placer un junior. En F2 cette année, il y a le Russe Robert Schwartzman et l'Allemand Mick Schumacher. Certains voient l'un des deux promu chez Alfa Romeo l'an prochain. D'aucuns indiquent déjà "de sources sures" que ce sera Schumacher.

Et Schwartzman dans tout cela ? Il pourrait atterrir chez Haas au côté de : Magnussen, Hülkenberg, Perez ou même Grosjean. Perez aurait désormais la faveur des bookmakers grâce à son expérience, son palmarès, et ses sponsors. D'autres sources l'envoient tout de même de l'autre côté de l'Atlantique. Ces baquets pourraient rapidement être attribués.

Notre avis, par leblogauto.com

L'année 2021 va être intéressante à plusieurs points en F1. Il y a des limitations de budgets à mettre en place, des limitations de modifications aérodynamiques pour "ralentir" les voitures. Mais, il y a surtout le retour de Alonso à Enstone et donc le transfert de Vettel chez Aston Martin.

En 2021, on devrait avoir 3 ou 4 champions du monde en activité selon si Kimi Räikkönen reste ou non dans les paddocks. On aura aussi une grosse moitié du plateau de la nouvelle génération aux dents longues. Surtout, est-ce que Aston Martin pourra jouer les podiums avec Vettel ou Lance Stroll le mâtera-t-il ?

Pour résumer

Jeté sans grand ménagement par Ferrari, Sebastian Vettel rebondit chez Aston Martin / Racing Point. Ce faisant, il provoque la même situation pour Sergio Perez.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.