par La rédaction

Essai Dodge Avenger 2.0 CRD - Amricaine? 1/3

Le groupe Chrysler continue le dveloppement europen de sa marque Dodge. C'est important pour le constructeur amricain car ce sont les deux marques Dodge et Jeep qui tirent le groupe sur les marchs internationaux. Par consquent, la Dodge Avenger est un pion essentiel dans ce dveloppement. Commercialise depuis le 15 novembre dernier, sa stratgie est simple et tient en 3 mots: une gueule, un diesel et un prix.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La Dodge Avenger est le 4me modle de la marque (Viper - Caliber - Nitro qui vient d'toffer sa gamme moteur avec un V6 4.0L essence de 260ch) dbarquer en Europe. Viendront encore le Journey en juin 2008 et un "Voyager Court", Chrysler ne gardant sous sa tutelle que la version longue.

Mais voil, dbarquer en Europe n'est plus aussi facile qu'en 44 avec une Jeep. L'acheteur europen ne se contente plus d'un beau sourire et d'un paquet de chewing-gum. Du coup, les produits amricains dbarquant en Europe doivent apporter leur touche d'exotisme mais avec les qualits d'une voiture du cru.

Une gueule d'amricaine:

On aurait bien sr prfr que Dodge nous importe la Charger, agressive souhait surtout en SRT/8 mais ce n'est pas au programme. La 300C de Chrysler remplit parfaitement son job, pas besoin de palliatif. Le 4me modle de la gamme Dodge est donc l'Avenger, un petit lectrochoc pour le segment D.

Mme si le style de l'Avenger n'est pas aussi agressif que celui de la Charger, il fait tourner les ttes. C'est assez flagrant en ville o les passants dcochent un coup d'il rapide histoire d'identifier l'engin. Les gens s'arrtent pour regarder la voiture, s'interrogent puis reprennent leur chemin. Bien sr, ne vous attendez pas dclencher une hystrie collective, mais vous pouvez esprer passer moins inaperu qu'avec une 407 ou une Passat.

Esthtiquement, on retrouve la calandre massive en croix des Dodge. Elle est surmonte d'un capot qui respire la fminit et encadre par des phares virils mais polis. Le rsultat de l'ensemble est particulirement efficace, surtout avec la peinture noire qui recouvrait notre voiture d'essai. La Charger regrette apparat toutefois en filigrane dans la partie arrire de l'Avenger. On retrouve le jarret gonfl au-dessus de la roue arrire suivi d'un coffre massif et des feux rouges, massifs aussi. Ce muscle qui rehausse la ligne de caisse pourrait laisser penser que l'Avenger est une propulsion. Il n'en est rien.

A l'intrieur:

La touche d'exotisme amricain qui rend l'Avenger sexy de l'extrieur prend un tout autre aspect une fois les seuils de portes franchis. Esthtiquement, rien dire. Le dessin du tableau de bord est sympathique, sportif. L'ergonomie est bien pense et les principales commandes tombent directement sous la main. J'ai juste pass la journe chercher l'ouverture du coffre (dissimule derrire l'imposant volant). L'cran GPS tactile est trs pratique et son utilisation est un jeu d'enfant. Les rangements sont grands et nombreux.

Mais le vrai souci de l'Avenger c'est sa finition. A priori, je dirai qu'il n'y a pas eu d'amliorations notables depuis la Caliber. C'est cheap souhait. Les plastiques sont tous durs, parfois mal bavurs et/ou mal ajusts. De plus, la couleur grise de l'ensemble est bien triste et salissante. D'un autre ct, cette finition l'amricaine c'est le point fort des Dodge car ce laxisme permet un prix agressif.

Juste avant de clore ce chapitre, je voulais mettre un bon point l'clairage du tableau de bord que j'ai trouv trs agrable.

Et le ramage?

Parlons un peu technique maintenant. La plateforme sur laquelle est base cette Avenger est largement connue. C'est la mme que celle du Caliber, du Nitro, et par extension celle du Compass et de la Sebring. Mais aussi la Mitsubishi Lancer, l'Outlander et donc les 4007 et C-Crosser. Je disais donc, une plateforme connue.

Mme chose pour le 2.0 CRD de 140ch. A la base, on le surnomme Tdi car il arrive directement de chez Volkswagen. Fiabilit et frugalit au programme. Pour l'instant, on peut considrer que ce CRD est le seul moteur disponible pour l'Avenger. Il devrait reprsenter lui seul 99,9% des ventes. Toutefois pour les irrductibles, un 2.0 essence (156ch) associ une bote manuelle 5 vitesses est disponible mais uniquement sur commande spciale: import si command.

La transmission se fait par une bote AISIN BG6 manuelle 6 vitesses commande par cble. Pas de version automatique, mais on nous a murmur que Chrysler possde dans ses cartons des projets pour une boite de type DSG. Peut-tre d'ici 2 ans dans l'Avenger. Mme chose pour des amliorations moteur. Le passage au common-rail ou une version 170ch (dj existante) est presque acquis, mais pour quand???

Les liaisons au sol sont assures par des suspensions indpendantes aux quatre roues, de type McPherson l'avant et multibras l'arrire. Le freinage s'en remet 4 disques (ventils l'avant) pincs par des triers simples pistons coupls l'ABS et l'ESP de srie ds le premier niveau de gamme.

Synthse:

Le premier contact tant toujours visuel, la sduction se joue ds le premier regard. Avec un dessin trs personnel, l'Avenger ne laisse pas indiffrent. On aime ou on n'aime pas. Pour ma part, j'adhre compltement. On retrouve un peu des muscle-cars des sixties de l'oncle Sam avec le modernisme actuel, une faon de rouler diffrent. Et mme si l'intrieur, la finition n'atteint pas le niveau europen, n'oublions pas que sous le capot, c'est un moteur VW qui sommeille, gage d'une certaine rputation.

A lire galement:

Essai Dodge Avenger 2/3

Essai Dodge Avenger 3/3

Essai Dodge Nitro

Essai Chrysler Sebring

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le groupe Chrysler continue le dveloppement europen de sa marque Dodge. C'est important pour le constructeur amricain car ce sont les deux marques Dodge et Jeep qui tirent le groupe sur les marchs internationaux. Par consquent, la Dodge Avenger est un pion essentiel dans ce dveloppement. Commercialise depuis le 15 novembre dernier, sa stratgie est simple et tient en 3 mots: une gueule, un diesel et un prix.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.