La Ferrari SF-24 de Miami se teinte de bleu (en partie)Lancer le diaporama
livrée SF24 Miami
+5
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

La Ferrari SF-24 de Miami se teinte de bleu (en partie)

Dans la foulée du partenariat avec HP, nouveau sponsor-titre, annoncé quelques jours plus tôt, Ferrari a dévoilé la livrée unique que la SF-24 arborera en Floride. Les combinaisons et un ensemble de produits merchandising accompagneront évidemment cette démarche.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Les livrées spéciales se sont multipliées en F1 ces dernières années, et Ferrari n’a as été en reste avec, par exemple, la livrée rouge foncé du Mugello 2020, pour célébrer son 1000e GP, ou celle teintée de jaune en 2022 à Monza pour les 75 ans de la marque.

Le partenariat HP s'étend au-delà de la Formule 1 et, du côté des courses, il inclut également la voiture que Maya Weug pilote sous les couleurs Ferrari au sein de la F1 Academy, le soutien au programme des jeunes pilotes de Maranello, créé en 2009, ainsi qu'à son équipe Esports.

Une couleur déjà ancrée dans l'histoire de Ferrari

Certains avaient cru que Ferrari allait pousser le bouchon jusqu’à présenter des SF-24 entièrement bleu azur. Il n’en est rien, le rouge reste dominant. La couleur dominante du logo de HP s'accorde avec le thème choisi par Maranello pour la semaine à Miami, à savoir le retour des deux couleurs du passé, Azzurro La Plata et Azzurro Dino.

Pour ce week-end seulement, ces tonalités figureront sur les deux SF-24. Les touches de couleurs seront utilisées sur les ailes, le capot moteur, le halo, les rétroviseurs, les numéros de course et, clin d'œil au passé, sur les jantes (à trous, comme à l’ancienne), comme c'était le cas dans les années 60, à commencer par la 158 F1 avec laquelle John Surtees a décroché le titre de champion du monde en Amérique du Nord, lors d’un final haletant au Mexique en 1964.

La livrée Miami évoque également le souvenir des monoplaces et des voitures de sport engagées par l'importateur américain Ferrari, Luigi Chinetti, sous la bannière NART (North American Racing Team), dont la 158 F1 bleue et blanche susmentionnée pilotée par Surtees et des Ferrari rouges avec rayures bleu foncé. En fait, le bleu figurait également sur les différentes Ferrari engagées dans les courses de voitures de sport dans les années 60 par l'importateur britannique Maranello Concessionaires.

Bleu de chauffe

Charles Leclerc et Carlos Sainz et presque tous les membres de l'équipe porteront un kit spécial, principalement à Azzurro La Plata avec des éclairs d'Azzurro Dino, comprenant la combinaison de course, les chaussures, les gants et le casque. Le bleu clair de l'Azzurro La Plata était la couleur officielle de la course argentine dans les années 50, semblable à celle que l'Italien Alberto Ascari préférait et utilisait régulièrement au cours de ses années les plus réussies sur piste. Le double champion du monde portait toujours une chemise et un casque de cette couleur comme porte-bonheur. En 1952, Ascari s'attaque aux 500 Miles d'Indianapolis dans une Ferrari 375 Special, construite spécialement pour la course, avec une section de nez bleu. Dans les années 60, Surtees, Lorenzo Bandini, Ludovico Scarfiotti et Chris Amon portaient tous des costumes bleus, tout comme Niki Lauda lors de sa première année avec la Scuderia. Les mécaniciens et le personnel de l'usine portaient également des combinaisons bleues, conformément au stéréotype de l'ouvrier « col bleu », par opposition au personnel de bureau et à la direction « col blanc ».

L'autre couleur Ferrari qui fait son grand retour à Miami est Azzurro Dino, un bleu beaucoup plus brillant qui a trouvé la faveur de plusieurs pilotes de la Scuderia, notamment Arturo Merzario et Clay Regazzoni. Ce dernier fut le dernier pilote à porter une combinaison de cette couleur, en 1974, et peu à peu, les chemises et les combinaisons de mécanicien prirent également ce ton, avant de devenir la norme des années 70 au début des années 80. À partir de 1975, diverses nuances de rouge sont devenues la couleur dominante sur les combinaisons des pilotes, avec des touches de blanc, reflétant, à partir de 1973, le parrainage de Philip Morris International, un accord toujours en vigueur aujourd'hui. Les mécaniciens impliqués dans les arrêts aux stands, qui doivent donc porter des combinaisons ignifuges conformément à la réglementation, seront habillés en Azzurro Dino.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le passé sportif américain de Ferrari et son nouveau partenariat historique avec HP se conjuguent lors du grand prix de Miami avec une livrée spéciale pour les SF-24 qui accueilleront des touches de bleu sur leur traditionbelle coque rouge et noire. Les designers ne s'en sortent pas trop mal sur ce coup.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos