Lancer le diaporama
Emira, la dernière Lotus non électrifiée 1
+2
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Emira, la dernière Lotus non électrifiée

Tradition oblige, la nouvelle Lotus jusqu'à présent connue en tant que Type 131 aura un nom débutant par un E. Ce sera Emira. Et elle sera la dernière voiture de la marque à disposer d'un moteur thermique non assisté par l'électricité. 

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Dans le cadre de son plan Vision 80, est sous l'impulsion du nouveau propriétaire Geely, Lotus est en pleine mutation. Le 6 juillet, les choses deviendront plus concrètes d'un point de vue du produit, avec la présentation d'une nouvelle sportive, qui fera ensuite ses débuts dynamiques au Goodwood Festival of Speed. La Type 131 sera le premier modèle de la marque depuis l'Evora lancée en 2010, et elle remplacera à la fois cette dernière, ainsi que les Exige et Elise.

Au nom d'Emira, on pensera  immédiatement aux "émirats". La vérité n'est pas éloignée et Lotus évoque les langues anciennes dans lesquelles ce mot désigne le "chef". Le lettrage est proche de celui de l'Evija, et il en sera de même pour le style de l'auto. Mais le E n'a en revanche aucune signification électrique, il est tout simplement traditionnel des modèles provenant de Hethel... Car sous son capot (arrière), la Lotus Emira fera appel à des moteurs thermiques classiques. Pas d'hybridation en vue donc. On devrait retrouver le V6 3.5 d'origine Toyota, connu dans l'Evora, mais aussi en entrée de gamme un 4 cylindres Turbo d'origine encore non précisée. Volvo semble très probable...

La Lotus Emira reposera sur l'une des 4 architectures annoncées par le constructeur : Sports Car Architecture. Un autre sera destinée à l'Evija (Hypercar Architecture), une troisième sera destinée à un coupé électrique annoncé en commun avec Alpine (Electric Sports Car Architecture) et une quatrième servira de base au fameux SUV (Premium Architecture). Utilisées par Lotus, ces 4 plateforme seront aussi ouvertes à d'autres constructeurs via les services de Lotus Engineering.

Notre avis par Leblogauto.com

Remplaçant officiellement Elise, Exige et Evora, cette Lotus Emira sera sans doute bien différente par une volonté de concrétiser finalement le retour d'une "Lotus Esprit" dans la gamme. Soit une sportive plus ambitieuse qui aurait des envies de chercher noises à une certaine sportive légendaire née dans la région de Stuttgart...

Pour résumer

Tradition oblige, la nouvelle Lotus jusqu'à présent connue en tant que Type 131 aura un nom débutant par un E. Ce sera Emira. Et elle sera la dernière voiture de la marque à disposer d'un moteur thermique non assisté par l'électricité. 

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos