par Cedric Pinatel

Dodge Viper Cinquantième Annniversaire par Hurst

Voilà pile cinquante ans que les ateliers de Georges Hust dévergondent de la Pony Car dans tous les sens. Et pour fêter ces cinquante ans écoulés depuis le jour il a swappé pour la première fois une Oldsmobile 442 en y mettant un gros bloc 455 en lieu et place du 400 dorigine, le préparateur américain soffre une série limitée basée sur la Dodge Viper Coupé.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Voilà pile cinquante ans que les ateliers de Georges Hust dévergondent de la Pony Car dans tous les sens. Et pour fêter ces cinquante ans écoulés depuis le jour il a swappé pour la première fois une Oldsmobile 442 en y mettant un gros bloc 455 en lieu et place du 400 dorigine, le préparateur américain soffre une série limitée basée sur la Dodge Viper Coupé.

Contrairement à ce que fait généralement Hurst, il ny aura cette fois pas de modifications apportées au moteur. Mais de toute façon, avec ses 600 chevaux et ses 8,4 litres de cylindrée, le monstrueux V10 de la Viper se débrouille déjà très bien tout seul.

Plutôt que le moteur, Hurst apporte de nouvelles suspensions assorties damortisseurs plus efficaces et de belles jantes en aluminium, en plus dun gros travail cosmétique avec un intérieur plein de cuir Katzkin mais surtout, une nouvelle peinture en deux versions : Soit en noir avec les bandes dorées, soit en blanc avec les bandes dorées.

Au total 50 exemplaires de cette Viper pas comme les autres seront produits mais le N°1 de cette petite série sera encore plus singulier : Celui-ci est peint en or avec les bandes noires, et il sera mis en vente lors de la prochaine enchère Barret-Jackson du mois de janvier. Elle est dans la galerie ci-dessous et elle prouve quau-delà des troubles économiques sans précédent, le groupe Chrysler était aussi capable de produire lune des plus remarquables autos de toute la production mondiale.

Galerie : Dodge Viper par Hurst

Via Motorauthority

A lire également : La Dodge Viper par Hurst

Pour résumer

Voilà pile cinquante ans que les ateliers de Georges Hust dévergondent de la Pony Car dans tous les sens. Et pour fêter ces cinquante ans écoulés depuis le jour il a swappé pour la première fois une Oldsmobile 442 en y mettant un gros bloc 455 en lieu et place du 400 dorigine, le préparateur américain soffre une série limitée basée sur la Dodge Viper Coupé.

Cedric Pinatel
Rédacteur
Cedric Pinatel

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.