par Nicolas Anderbegani

Décès de Ferdinand Piëch

C'est un monstre sacré de l'automobile allemande qui s'en est allé. Ferdinand Piëch, petit-fils de Ferdinand Porsche, principal artisan de l'essor du groupe Volkswagen, est décédé dimanche à 82 ans.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Plusieurs médias allemands ont annoncé la nouvelle, affirmant que Ferdinand Piëch s'est écroulé dans un restaurant bavarois avant d'être emmené en urgence à l’hôpital. La famille n'a pour l'instant fait aucun commentaire sur les circonstances rapportées par ces médias.

Quel point commun entre la Porsche 917, le système Quattro d'Audi ou encore le délirant moteur W16 de la Bugatti Veyron ? Ces joyeux sont le fruit de la volonté mais aussi de la passion que Ferdinand Piëch vouait aux voitures. Un vrai "personnage", talentueux et mégalomaniaque à la fois, qui a accompagné la mutation, la modernisation et l'ascension d'un géant mondial de l'automobile.

Né à Vienne en 1937, Piëch débute sa carrière en 1963 chez Porsche en tant qu'ingénieur au département moteur, puis passe chez Audi dans les années 70, contribuant fortement à l'ascension vers le premium de la marque aux anneaux dans les années 80. L'épopée des Quattro en Groupe B lui doit beaucoup.

En 1993, il accède à la direction du groupe Volkswagen. Ingénieur de talent, pilote aguerri, perfectionniste, patron totalement investi jusque dans le design et la technologie des modèles mais aussi redoutable manager à la poigne de fer, il métamorphose le groupe VW, moribond et déficitaire au début des années 90. En une décennie, VW est devenu un géant mondial, rachetant au passage des marques de prestige comme Bentley, Lamborghini et surtout Bugatti. Un rêve personnel, financièrement déraisonnable, mais hautement efficace en termes d'image.

En 2002, il quitte la direction du groupe et prend la présidence du conseil de surveillance jusqu'en 2015. La fin de sa carrière est marquée par la bataille politico-financière interne VW-Porsche contre Martin Winterkorn pour le contrôle du groupe et par le Dieselgate.

Pour résumer

C'est un monstre sacré de l'automobile allemande qui s'en est allé. Ferdinand Piëch, petit-fils de Ferdinand Porsche, principal artisan de l'essor du groupe Volkswagen, est décédé dimanche à 82 ans.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.