par Elisabeth Studer

Daimler Truck - Volvo Group : coentreprise dans l’hydrogène en vue

Daimler Truck et le groupe Volvo viennent de signer un accord préliminaire dans le domaine de l'hydrogène. Objectif : la création d’une joint-venture (co-entreprise) 50/50 pour le développement et la production à grande échelle de piles à combustible pour des applications dans le secteur Poids lourds mais également d'autres cas d'utilisation.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Accord préliminaire pour une co-entreprise Daimler Truck / Volvo Group

Les deux constructeurs Daimler Truck et Volvo Group souhaitent ainsi produire ensemble des piles à combustible pour poids lourds. Leur collaboration prendra la forme d’une entreprise commune valorisée à 1,2 milliard d’euros.

“Les entreprises ont signé un accord préliminaire non contraignant pour la fondation d’une coentreprise” qui réunira les activités de Daimler dans cette technologie et dont le suédois “Volvo  achètera 50% pour près de 0,6 milliard d’euros”, a indiqué le constructeur allemand dans un communiqué. Daimler consolidera toutes ses activités actuelles de piles à combustible au sein de la coentreprise.

Capitaliser l’expérience de Mercedes Benz pour Daimler Truck

«Le transport et la logistique font bouger le monde et les besoins de transport continueront de croître. Un transport véritablement neutre en CO2 peut être accompli grâce à des trains électriques avec de l'énergie provenant soit des batteries, soit de la conversion d'hydrogène à bord en électricité.

« Pour que les camions puissent faire face à de lourdes charges et à de longues distances, les piles à combustible sont une réponse importante et une technologie où Daimler a accumulé une expertise considérable grâce à son unité de piles à combustible Mercedes-Benz au cours des deux dernières décennies » a déclaré à cette occasion Martin Daum, président du conseil d'administration de Daimler Truck AG et membre du conseil d'administration de Daimler AG. Ajoutant que cette initiative conjointe avec le groupe Volvo constituait un jalon d'un projet global de mise en circulation de camions et d'autobus à pile à combustible.

Un complément aux véhicules électriques et aux carburants renouvelables selon Volvo

«L'électrification du transport routier est un élément clé dans la réalisation du Green Deal, projet d’une Europe neutre en carbone » a indique pour sa part Martin Lundstedt, patron du groupe Volvo.

Pour lui, l'utilisation de l'hydrogène comme vecteur d'électricité verte pour alimenter les camions électriques dans les opérations long-courriers constitue « une partie importante du puzzle » et un complément aux véhicules électriques et aux carburants renouvelables.

Développement des infrastructures de carburant : une nécessité selon Volvo

« En créant cette coentreprise, nous montrons clairement que nous croyons aux piles à combustible à hydrogène pour les véhicules commerciaux. Mais pour que cette vision devienne réalité, d'autres entreprises et institutions doivent également soutenir et contribuer à ce développement, notamment pour établir l'infrastructure de carburant nécessaire », a ajouté Martin Lundstedt.

Une entité indépendante

Le groupe Volvo et Daimler Truck AG seront 50/50 partenaires de la joint-venture, qui fonctionnera comme une entité indépendante et autonome, Daimler Truck AG et le groupe Volvo demeurant concurrents dans tous les autres domaines d'activité.

Selon les deux constructeurs, le fait d’unir leurs forces permettra aux deux sociétés de réduire les coûts de développement et d'accélérer l'introduction sur le marché de systèmes de piles à combustible dans le secteur des poids lourd et des applications exigeant un fonctionnement sur de longues distances.

Objectif : production en série à partir de 2025

L'objectif commun est que les deux sociétés proposent des poids lourds équipés de piles à combustible pour les applications longue distance exigeantes en production en série au cours de la seconde moitié de la décennie. En outre, d'autres cas d'utilisation automobile et non automobile font également partie du périmètre de la nouvelle joint-venture.

Les activités de Mercedes-Benz Fuel Cell attribuées à Daimler Truck

Pour permettre le fonctionnement d’une telle coentreprise, Daimler Trucks va rassembler toutes les activités de piles à combustible à l'échelle du groupe dans une nouvelle unité de piles à combustible Daimler Truck. Une partie de ce regroupement d'activités est l'attribution à Daimler Truck des activités de Mercedes-Benz Fuel Cell, laquelle possède une longue expérience dans le développement de piles à combustible et de systèmes de stockage d'hydrogène pour diverses applications automobiles.

La coentreprise intégrera l’entité de Nabern / Allemagne (actuellement siège de Mercedes-Benz Fuel Cell GmbH) et des sites de production en Allemagne et au Canada.

L'accord préliminaire signé n'est pas contraignant. Un accord final est attendu pour le troisième trimestre et devrait prendre forme avant la fin de l'année 2020. Toutes les transactions potentielles sont soumises à l'examen et à l'approbation des autorités de concurrence responsables.

Notre avis, par leblogauto.com

A noter que le partenaire de Daimler Truck au sein de cette co-entreprise est bien Volvo Group et non pas Volvo Car.

Volvo group est l'un des principaux constructeurs au monde de camions, d'autocars et d'autobus, d'engins de chantier et de moteurs marins et industriels.

En décembre 2017, le chinois Geely, déjà propriétaire de Volvo Cars, a acquis 8,2% du numéro deux mondial des poids-lourds via le rachat des parts du fonds Cevian Capital d'une valeur estimée à 2,7 milliards d'euros.

À l'origine détenues par AB Volvo depuis 1927, les activités automobiles grand public réalisées sous la dénomination Volvo Cars, appartiennent depuis 2010 au groupe automobile chinois Geely, après avoir appartenu à Ford durant onze ans.

Si Volovo Group et Volvo Car ne jouent pas dans la même cour, il n’en demeure pas moins qu’ils ont le même actionnaire : le chinois Geely. Lequel est également  actionnaire de Daimler, maison mère de Daimler Truck.

A noter que le communiqué officiel précise ouvertement que « d'autres cas d'utilisation » dans les domaines automobiles et non automobiles « font également partie du périmètre de la nouvelle joint-venture ».

Daimler Truck précise que lui sont désormais attribuées les activités de Mercedes-Benz Fuel Cell, laquelle possède une longue expérience dans le développement de piles à combustible et de systèmes de stockage d'hydrogène pour diverses applications automobiles.

La cible de la co-entreprise pourrait être au final de couvrir le marché Poids Lourds à compter de 2025 et le marché automobile à l’horizon 2030 ? Voire même plus tôt ?

Sources : AFP, Daimler Truck, Volvo Group

Pour résumer

Daimler Truck et le groupe Volvo viennent de signer un accord préliminaire dans le domaine de l'hydrogène. Objectif : la création d’une joint-venture (co-entreprise) 50/50 pour le développement et la production à grande échelle de piles à combustible pour des applications dans le secteur Poids lourds mais également d'autres cas d'utilisation.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.