par Elisabeth Studer

Daimler se renomme Mercedes : vers une meilleure valorisation ?

Le groupe Daimler sera officiellement rebaptisé Mercedes-Benz Group mardi prochain, soit près d'un an après l'annonce de la scission de sa division camions et bus. Une opération qui permettra - espère son dirigeant - de donner un nouvel élan à la valeur actionnariale du constructeur automobile haut de gamme.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Daimler prend le nom de Mercedes après le spin-off de Daimler Trucks

Après le spin-off de l'unité de camions de Daimler (Daimler Trucks) en décembre dernier, le constructeur automobile changera son nom en Mercedes-Benz le 1er février, pour signaler sa transition vers une unité autonome « agile » s'attaquant à la transformation de l'industrie.

Daimler / Mercedes : un nom, un prénom et une marque

Ce changement est le dernier d'une série de remaniements structurels opérés au sein du constructeur automobile, lequel a fait ses premiers tours de roues sous le nom de Daimler-Benz en 1926.

La marque Mercedes, du nom de la fille d'un entrepreneur automobile, a été officiellement adoptée par Daimler en 1902.

Daimler table sur un effet levier pour la valorisation de l’entreprise

Ola Kaellenius, le DG de l’actuel Daimler estime que cette scission permettra d’augmenter la valorisation de l’entreprise et la valeur de ses ratios financiers, sans toutefois cibler un montant spécifique. La société vaut désormais un peu moins de 77 milliards d'euros, sa valeur ayant augmenté d’environ 40% au cours des 12 derniers mois.

Le dirigeant a souligné les valorisations plus élevées associées à d'autres actions du secteur du luxe et de la technologie. Selon lui, si l’entreprise arrive à augmenter ses flux de trésorerie et la valeur de ses ratios financiers, l'action Mercedes-Benz sera dotée d’un beau potentiel.

Les actions de Daimler Truck, structure désolidarisée en décembre dernier de ce qui sera la nouvelle entité Mercedes-Benz, ont légèrement augmenté depuis leurs débuts sur le marché pour s'échanger à 32,23 euros vendredi.

L'action Mercedes-Benz, à son plus haut niveau depuis 2015 en novembre 2021, a atteint 74,25 le jour de la scission, mais a légèrement baissé depuis pour s'échanger à 71,15 euros.

Notre avis, par leblogauto.com

Les analystes estiment cependant qu’un constructeur automobile haut de gamme dont le cheval de bataille est le marché du luxe - jouant par définition sur un marché restreint et d’un accès limité - ne peut croître que dans une certaine mesure.

Certains considèrent que les investisseurs pourraient commencer à considérer Mercedes comme jouant dans la même cour qu’un Lucid Motors ou qu’un Tesla et pourraient ainsi valoriser son titre dans la catégorie VE (véhicule électrique).

Mais Lucid et Tesla ont débuté directement avec la motorisation électrique. Ce qui n’est pas le cas de Mercedes qui doit convertir son activité ICE (moteur à combustion interne) existante en une activité dédiée aux véhicules électrique. Une situation qui peut limiter la portée de l’opération à court terme. D’autant plus qu’à l’heure actuelle, les marchés des capitaux désavantagent les constructeurs automobiles historiques pour se tourner vers de nouveaux acteurs du marché comme Apple et Tesla, plus alléchants.

A l'heure actuelle, les valorisations de Daimler Truck et du futur Mercedes-Benz semblent démontrer que les entreprises allemandes sont sur la défensive, obligées de protéger leur part de marché.

Certains analystes estiment même que la valorisation de Tesla est basée sur l'hypothèse que le firme dirigée par Elon Musk gagnera des parts de marché aux constructeurs allemands, qui n'ont pas un potentiel de croissance de revenus comparable.

Sources : Reuters, Automotive News, Bloomberg

Pour résumer

Le groupe Daimler sera officiellement rebaptisé Mercedes-Benz Group mardi prochain, soit près d'un an après l'annonce de la scission de sa division camions et bus. Une opération qui permettra - espère son dirigeant - de donner un nouvel élan à la valeur actionnariale du constructeur automobile haut de gamme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.