Lancer le diaporama
Essai Cupra Ateca restylé : changement de calandre 1
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Cedric Pinatel

Essai Cupra Ateca restylé : changement de calandre

Grâce à sa face avant entièrement redessinée, le nouveau Cupra Ateca restylé génère beaucoup plus d'appui aérodynamique sur circuit et profite d'une bien meilleure tenue de route. On plaisante : rien ne change à part quelques détails cosmétiques. Mais si vous tenez absolument à rouler en SUV sportif, il s'agit toujours du modèle compact le mieux placé du marché en rapport prix-prestations.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Après moins de deux ans de carrière, le premier modèle de la marque Cupra passe déjà par la case restylage. Celui qu'il ne faut surtout pas appeler « Seat » reçoit en effet une face avant modifiée pour s'accorder à la nouvelle identité de la marque, portée par les récentes Leon et Formentor. Le voilà donc doté d'une calandre différente et de boucliers avant plus agressifs, surtout avec les jantes et la combinaison de couleurs de certains exemplaires disponibles pendant notre essai (le gris-bronze, il faut oser).

Les changements ne sautent pas aux yeux à l'intérieur, avec seulement quelques détails qui diffèrent par rapport à la précédente mouture du SUV sportif : on remarque juste les deux boutons (démarrage et réglages dynamiques) ajoutés au volant, qui rappellent ceux d'une Audi R8 ou d'un TT-RS. Mis à part un tableau de bord numérique de taille plus généreuse et de nouveaux équipements de série ou en option (activation Apple Carplay & Android Auto sans fil, conduite semi-autonome, assistant à reconnaissance vocale, prises USB-C...), rien d'autre ne bouge à bord de la nouvelle mouture.

Et sous le capot ? Pas mieux : l'engin conserve le 4 cylindres turbo de 2,0 litres commun à toutes les sportives compactes du groupe Volkswagen (hors Audi RS 3 et TT-RS). Comme sur la dernière Cupra Leon, le T-Roc R ou l'Audi SQ2, il revendique 300 ch pour 400 Nm de couple. Accouplé à une transmission Haldex à quatre roues motrices et une boîte automatique à 7 rapports DSG, il ne progresse qu'au registre du 0 à 100 km/h. Grâce à une meilleure programmation du launch control, l'exercice s'exécute en 4,9 secondes contre 5,3 précédemment.

RAS

Autant le préciser tout de suite : volant en main, on fait difficilement la différence avec l'ancienne mouture. Notre exemplaire disposait du nouvel échappement Akrapovic optionnel, mais j'aurais bien du mal à vous dire s'il chante mieux que la monte de série (la sonorité reste relativement discrète dans l'absolu). Cette absence de gros changements ne constitue cependant pas un vrai problème : l'Ateca Cupra développait déjà des performances étonnantes sur le plan dynamique avant son repoudrage.

On retrouve ainsi une mécanique hargneuse et un comportement très facile à lire, neutre, sous-vireur à la limite mais doté d'un train arrière réactif à l’inscription et au lever de pied. Dès qu'on le violente, l'Ateca démontre une efficacité remarquable et une tenue de caisse excellente malgré le roulis. Sur les routes parfois glissantes de notre théâtre d'essai espagnol, les sensations remontées permettent réellement de s'amuser gentiment malgré la boite DSG toujours trop peu permissive en mode manuel.

Les freins semblent également tenir le choc d'une montée d'attaque sur route fermée mais attention, nos modèles d'essai disposaient des gros disques Brembo optionnels. L'Ateca brille aussi par son confort d'amortissement, digne d'un SUV compact classique malgré la suspension raffermie. Côté consommation, comptez sur un peu plus de 10 litres aux 100 km en conduite normale.

Mieux qu'un Audi SQ2 mais...

Le Cupra Ateca restylée se négocie à partir de 44 900€. Plus abordable que ses deux cousins le Volkswagen Tiguan R (55 875€) et l'Audi SQ2 (55 140€), il se montre beaucoup plus habitable que ce derniers tout en conservant le même niveau niveau de performances (à un dixième près sur le 0 à 100 km/h). Dans un genre aussi spacieux, le Peugeot 3008 Hybrid 300 de 300 chevaux reste nettement moins sportif et performant en plus de coûter plus cher (53 800€), même si le malus de 16 810€ de l'Espagnol rend le Français moins hors de prix au final.

Alors, oui, l'Ateca Cupra s'impose toujours comme un engin redoutable dans le genre familial compact sportif. Mais, au Blog Auto, nous ne saurions que trop vous conseiller de lorgner plutôt du côté de la nouvelle Cupra Leon. Disponible en version break (Sportstourer), cette dernière promet de meilleures performances, une consommation légèrement moins importante, un malus moins rédhibitoire, un prix plus abordable et un habitacle quasiment aussi généreux. Etes-vous vraiment sûr de vouloir absolument un SUV ?

Pour résumer

Grâce à sa face avant entièrement redessinée, le nouveau Cupra Ateca restylé génère beaucoup plus d'appui aérodynamique sur circuit et profite d'une bien meilleure tenue de route. On plaisante : rien ne change à part quelques détails cosmétiques. Mais si vous tenez absolument à rouler en SUV sportif, il s'agit toujours du modèle compact le mieux placé du marché en rapport prix-prestations.

Cedric Pinatel
Rédacteur
Cedric Pinatel

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos