Covoiturage : la prime pour les primo-conducteurs attire les foules
par Elisabeth Studer

Covoiturage : la prime pour les primo-conducteurs attire les foules

Enfin une « bonne » nouvelle pour le gouvernement ! Ce dernier s’est félicité mardi que le "covoiturage du quotidien", sur des trajets courte distance, réunissait désormais des dizaines de milliers d'adeptes. Méthode miracle utilisée ? La prime offerte depuis janvier aux conducteurs nouvellement inscrits sur une plateforme. On n’a rien sans rien ….

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Un chiffre qui a doublé depuis un an

Le cabinet de la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher, s’est félicité qu’en mars dernier, les plateformes de covoiturage ont dénombré plus d'un million de « covoiturage du quotidien », des trajets de moins de 80 km. Le chiffre aura ainsi doublé en un an.

Une prime incitatrice

rappelons qu’en décembre dernier, les ministères de la Transition écologique, de la Transition énergétique et des Transports avaient annoncé que les automobilistes qui adopteraient l’usage du "covoiturage du quotidien" en 2023 pourraient bénéficier d'une prime de 100 euros. 25 euros dès le premier trajet et 75 euros supplémentaires si neuf trajets sont réalisés dans les trois mois suivants. Depuis janvier, 80 000 nouveaux conducteurs sont éligibles à cette prime. L'opération est financée via les certificats d'économies d'énergie, lesquels obligent les fournisseurs de gaz, électricité ou carburant à financer des actions d'économies d'énergie sous peine de pénalités.

Une dynamique très positive selon le gouvernement

Le cabinet d'Agnès Pannier-Runacher voit dans ses résultat l’expression d’une "dynamique très positive". Mais on peut faire encore mieux : le gouvernement aimerait que le covoiturage, "bon pour la planète, bon pour le pouvoir d'achat", devienne un "réflexe pour les Français".

Après la pandémie du Covid 19 qui aura freiné l’élan de certains, le gouvernement veut accélérer le mouvement. Il s'est ainsi fixé pour objectif de passer de 900.000 trajets courte distance réalisés en covoiturage de manière quotidienne (une estimation comptant aussi le covoiturage informel, sans l'entremise des plateformes spécialisés) à trois millions dans quelques années. L'objectif étant "très ambitieux", de l’avis même du cabinet du ministre délégué aux Transports Clément Beaune, une campagne de communication est lancée mardi, avec notamment des annonces radio, pour inciter à covoiturer non seulement vers son lieu de travail, mais aussi jusqu'à l'école des enfants ou le supermarché.

Selon le gouvernement, environ 100 millions de déplacements sont effectués en voiture chaque jour en France pour se rendre au travail, à l'école ou faire des courses. "La grande majorité de ces trajets sont effectués avec une seule personne dans la voiture", indique une source ministérielle.

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le gouvernement s’est félicité mardi que le "covoiturage du quotidien", sur des trajets courte distance, réunissait désormais des dizaines de milliers d'adeptes. Méthode miracle utilisée ? La prime offerte depuis janvier aux conducteurs nouvellement inscrits sur une plateforme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.