par Elisabeth Studer

Coronavirus : Valeo rassure sur les approvisionnements

Alors que les usines des constructeurs automobiles implantés en Chine multiplient les mesures de prolongation de congés du nouvel an chinois, l’équipementier français Valeo - installé lui aussi sur le territoire chinois – tente de rassurer.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Alors que les usines des constructeurs automobiles implantés en Chine multiplient les mesures de prolongation de congés du nouvel an chinois, l’équipementier français Valeo - installé lui aussi sur le territoire chinois – tente de rassurer.

Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo a ainsi déclaré mercredi que l’équipementier automobile ne voyait pas à l’heure actuelle de rupture significative dans la chaîne d’approvisionnement en Chine, phénomène que pourrait engendrer l’épidémie de coronavirus.

"On regarde de façon très pragmatique, c’est-à-dire pièce par pièce, quels sont les sujets pour lesquels on pourrait avoir des problèmes, quelles sont les solutions qu’on peut apporter", a toutefois ajouté Jacques Aschenbroich. Laissant ainsi tout de même entrevoir qu’il pourrait être confronté à une telle situation et que le risque existe bien ….

"Aujourd’hui on ne voit pas de rupture significative. Il faut raison garder, la semaine prochaine on sera plus informé et la semaine d’après encore plus » a-t-il déclaré, tentant de rassurer.

Cette déclaration intervient alors que les sites industriels de nombreux constructeurs automobiles situés à Wuhan, épicentre de l'épidémie, demeurent fermés à cause du virus, prolongeant l’arrêt occasionné par les congés liés au nouvel an chinois. Mais désormais, les fermetures s’étendent au-delà de la région de Wuhan.

Le constructeur sud-coréen Hyundai a quant à lui indiqué qu'il allait progressivement interrompre sa production en Corée du Sud en raison de problèmes d'approvisionnement.

Notre avis, par leblogauto.com

Le problème du secteur automobile est désormais double : arrêt de la production de véhicules directement lié à la prolongation des fermetures d’usines situées en Chine, et plus largement, problème de production occasionné cette fois-ci par un manque de pièces en provenance de sites industriels chinois, fermés pour cause de coronavirus.

Sources : Valeo, Reuters

Pour résumer

Alors que les usines des constructeurs automobiles implantés en Chine multiplient les mesures de prolongation de congés du nouvel an chinois, l’équipementier français Valeo - installé lui aussi sur le territoire chinois – tente de rassurer.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.