par Thibaut Emme

Citroën Grand C4 SpaceTourer : dépêchez-vous si vous en voulez un

Les monospaces chez Citroën, c'est fini. Enfin, c'est bientôt fini. Mais les soucis d'approvisionnement de pièces pourraient anticiper cette fin avec le Grand C4 SpaceTourer.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Depuis l'été 2020, il n'y avait déjà plus le Citroën C4 SpaceTourer "normal" au catalogue des chevrons. En revanche, le Grand C4 SpaceTourer continuait d'être proposé. Il vient de sortir du catalogue. Pourtant, cette sortie semblait planifiée pour l'été prochain. Quid ? Visiblement, Citroën manque de certaines pièces pour produire le véhicule. L'arrêt n'est donc peut-être que provisoire, mais devrait être définitif d'ici quelques mois.

Avec l'arrêt du Grand C4 SpaceTourer, c'est la fin des monospaces au sens carrosserie du terme. En effet, certains véhicules Citroën sont à mi-chemin entre un monospace et un SUV/CUV. La lignée des monospaces chez Citroën a débuté avec le Citroën Evasion en 1994. Vrai clone des Fiat Ulysse, Lancia Zeta et Peugeot 806, l'Evasion plait plus par son côté pratique que son look ravageur de fourgon.

Cette lignée de monospaces arrive 10 ans après le précurseur en Europe, le Renault Espace, mais aussi 6 ans après l'exotique Chrysler Voyager. En revanche, pour son monospace compact, Citroën se lance seul avec le Citroën Xsara Picasso. Cette fois, la réponse de Citroën/PSA à Renault est plus rapide. 3 ans après le Scenic, le "Picasso" déboule et fonctionne très bien. Le look n'est pas celui d'un pavé comme l'Evasion et l'aménagement apporte des nouveautés qui manquent au Scenic.

La fin des dinosaures ?

La lignée est complétée en 2002 par l'immense C8. Là encore, la coopération de PSA avec la FIAT donne naissance à des quadruplés avec Fiat Ulysse II, Lancia Phedra et Peugeot 807. Ces monospaces équipent les forces d'intervention grâce à leurs portes arrière coulissantes et au V6 essence 3 litres de 204 ch (même si beaucoup roulaient au gazole).

Le "Picasso" (alias Xsara Picasso) changera en 2006 en devenant C4 Picasso et Grand C4 Picasso. Le C3 Picasso, plus fourgonnette et moins monospace arrive en 2009, puis le C4 et Grand C4 sont renouvelés en 2013. En 2018, l'appellation Picasso disparaît totalement. En termes de droits, les ayants droits du peintre demandaient visiblement trop à Citroën. Le C4 devient SpaceTourer.

La version courte du C4 SpaceTourer sera mise à mort par Citroën à l'été 2020. Les ventes se sont effondrées face au lancement du C5 Aircross et au désamour des Européens envers les monospaces. SUV, SUV, SUV ! Le Grand C4 suit maintenant son "petit frère" et la lignée des monospaces Citroën s'éteint.

Comme pour la version courte, il doit rester des véhicules en parc. Si vous en voulez absolument un, il faudra sans doute faire quelques concessions sur les équipements, et quelques concessions pour trouver celui qui vous siéra. Sinon, ce sera SUV pour avoir un peu d'emport puisqu'il n'y a déjà plus de break dans la gamme.

Pour résumer

Les monospaces chez Citroën, c'est fini. Enfin, c'est bientôt fini. Mais les soucis d'approvisionnement de pièces pourraient anticiper cette fin avec le Grand C4 SpaceTourer.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.