par Elisabeth Studer

Chine : projet de règles sur robotaxis et conduite autonome

La Chine vient d’établir un projet de règles visant à réglementer l'industrie de la conduite autonome.
L’Empire du Milieu devrait adopter avec prudence les véhicules autonomes dans le transport de passagers, a déclaré à cette occasion le ministère des Transports chinois.
Première étape : l’approbation de robotaxis.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Utilisation de véhicules autonomes comme taxis

Le ministère encouragera l'utilisation de véhicules autonomes comme taxis dans des scénarios facilement contrôlables dans des situations de faible trafic, selon un projet publié lundi par le gouvernement chinois.

"La gestion du transport avec des véhicules à conduite autonome devrait s'en tenir aux principes avec la sécurité comme priorité absolue", a déclaré le ministère des Transports dans le texte qui doit être encore faire l’objet d’une approbation.

Chine / USA : course à l’échalote avec la conduite autonome

La Chine et les États-Unis sont engagés dans une course à l’échalote en vue de détenir la suprématie en matière de conduite autonome, qu'il s'agisse des technologies de pointe en matière de capteurs et de cartographie ou des réglementations visant à concilier développement et sécurité.

Des États américains comme l'Arizona ont autorisé des entreprises de camionnage à conduite autonome à opérer sans conducteur humain, tandis qu’en juin dernier, la Californie a donné son approbation pour que l'unité de robotaxi Cruise de General Motor puisse débuter la facturation de ses services de trajets sans conducteur.

En Chine, Pékin, Shanghai et Shenzhen ont également autorisé les activités de robotaxi par des sociétés telles que Baidu et Pony.ai dans des zones restreintes. Lundi, Baidu - géant chinois des moteurs de recherche - a déclaré avoir obtenu des permis pour exploiter les premiers services de robotaxi entièrement sans conducteur sur des routes ouvertes dans deux villes chinoises.

Selon la société, les permis accordés par la municipalité de Chongqing et la ville centrale de Wuhan marquent un "tournant" dans la politique chinoise en matière de conduite autonome.

Sources : Reuters

 

Pour résumer

La Chine vient d’établir un projet de règles visant à réglementer l'industrie de la conduite autonome.
L’Empire du Milieu devrait adopter avec prudence les véhicules autonomes dans le transport de passagers, a déclaré à cette occasion le ministère des Transports chinois.
Première étape : l’approbation de robotaxis.
La course à l'échalote entre Chine et Etats-Unis reprend de plus belle ...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.