par Joest Jonathan Ouaknine

Besturn: à suivre

FAW est un vieux constructeur Chinois, surtout connu pour ses joint-ventures avec des occidentaux (notamment VW.) A l'instar de Dongfeng, il souhaite désormais développer ses propres véhicules. La vieillissante Xia Li se vend bien, mais Pékin la trouve trop polluante et veut la bannir. Quant à la Vita, elle est plutôt discrète. Reste enfin Besturn, une marque aux ambitions mondiales.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

FAW est un vieux constructeur Chinois, surtout connu pour ses joint-ventures avec des occidentaux (notamment VW.) A l'instar de Dongfeng, il souhaite désormais développer ses propres véhicules. La vieillissante Xia Li se vend bien, mais Pékin la trouve trop polluante et veut la bannir. Quant à la Vita, elle est plutôt discrète. Reste enfin Besturn, une marque aux ambitions mondiales.

Le premier modèle de Besturn est une Mazda 6 relookée en Italie. Sous le capot un 2,0l 146ch ou un 2.3l 163ch, également empruntés à Mazda. FAW/Besturn se vante de progrès en terme de sécurité et de qualité de fabrication. Le tout en conservant un prix "Chinois": 130 000 yuans pour la 2,0l (divisez par 10 pour l'équivalent en Euros.)

Le second modèle sera une citadine. Elle est annoncée pour 2009, ce qui est déjà un gage de sérieux, là où ses compatriotes créent des véhicules en quelques mois, laissant ainsi les premiers clients essuyer les platres.

Petite galerie de la berline:

Source:

China Car Times

Pour résumer

FAW est un vieux constructeur Chinois, surtout connu pour ses joint-ventures avec des occidentaux (notamment VW.) A l'instar de Dongfeng, il souhaite désormais développer ses propres véhicules. La vieillissante Xia Li se vend bien, mais Pékin la trouve trop polluante et veut la bannir. Quant à la Vita, elle est plutôt discrète. Reste enfin Besturn, une marque aux ambitions mondiales.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.