par La rédaction

Avril 2011: La mortalité sur les routes en hausse de 20%

Les chiffres de la mortalité sur les routes du mois d'avril sont tombés et, c'est le moins que l'on puisse dire, ils ne sont pas bons. Avec 355 tués contre 296 sur la même période l'an passé, la hausse atteint 19,9%, notamment à cause d'une série de plusieurs gros accidents ayant engendré un nombre important de victimes.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Ainsi pas moins de trente individus ont trouvé la mort dans seulement huit accidents parmi lesquels deux en Seine-et-Marne ayant impliqué des enfants et surtout une collision entre un minibus et un poids lourd en Gironde qui a provoqué à elle-seule la mort de sept personnes.

Suite à ces mauvaises statistiques qui confirment la tendance initiée depuis le début d'année, Claude Guéant, ministre de l'Intérieur a réagi en demandant aux préfets de "renforcer sans délai la présence visible et dissuasive de la police et de la gendarmerie sur l'ensemble des axes routiers et autoroutiers du territoire national et multiplier les contrôles de vitesse, d'alcoolémie et de stupéfiants".

Depuis janvier 2011, le nombre de morts sur les routes de France atteint les 1267 unités contre 1123 en 2010, soit une hausse de 12,8% à l'opposé de l'objectif fixé par Nicolas Sarkozy de descendre sous la barre des 3000 tués en 2012.

A lire également:

Sécurité routière: 1000 radars de plus d’ici à 2012

Les radars sauvent des vies…

Pour résumer

Les chiffres de la mortalité sur les routes du mois d'avril sont tombés et, c'est le moins que l'on puisse dire, ils ne sont pas bons. Avec 355 tués contre 296 sur la même période l'an passé, la hausse atteint 19,9%, notamment à cause d'une série de plusieurs gros accidents ayant engendré un nombre important de victimes.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.