Credit Photo - apple
par Nicolas Anderbegani

Apple recrute le responsable châssis de Lamborghini !

Source de nombreuses rumeurs et de fantasmes, le projet de voiture Apple, nom de code Titan en interne, semble marquer un pas en avant supplémentaire avec l'embauche de l'un des meilleurs cadres de Lamborghini.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Un ponte de Santa'Agata Bolognese

C'est le média Bloomberg qui a divulgué une information non encore confirmée officiellement. La marque californienne aurait embauché Luigi Taraborrelli, un cadre ayant plus de 20 ans d'expérience au sein de la marque automobile italienne, pour diriger la conception de la future Apple Car. Le portail n'a pas révélé ses sources, car les personnes liées à la fuite veulent rester anonymes.

Le vétéran italien, avant de quitter Lamborghini, a travaillé comme responsable du châssis et de la dynamique pour les voitures de la marque. De plus, son travail est sur la voiture de sport Huracán Sterrato tout-terrain et le concept-car Lamborghini Asterion. D’autre part, il était chargé de superviser et de développer la suspension, les freins, les pneus, la maniabilité et la direction d'autres modèles, selon son profil LinkedIn.

Ce recrutement laisse peu de doute quant à la volonté d’Apple de concevoir une voiture complète, en recrutant justement dans les domaines d’expertise qui ne sont pas les siens. Actuellement, le projet de voiture Apple est entre les mains de Kevin Lynch. Le vice-président d'Apple aux technologies, qui gère le développement matériel et logiciel de l'Apple Watch (sous la supervision de Jeff Williams), a en effet rejoint le projet Titan, sans toutefois changer de titre.

Recrutement à tour de bras

Alors que la guerre fait rage avec Android pour la partie logicielle, Apple ne veut pas se laisse distancer dans la mobilité, de plus en plus interconnectée avec l'univers numérique, à l'heure où Huawei, Foxconn et consorts investissent aussi le monde automobile.

Cependant, le plan d'Apple a connu de nombreux hauts et des bas. L'entreprise travaille depuis 2014 -au moins- sur une voiture électrique, cependant, le projet a été en proie à des changements de stratégies, des licenciements, des transferts de leadership et beaucoup d'agitation. Mais l'embauche récente de l'ingénieur italien chevronné, ainsi que les nombreuses signatures importantes de ces dernières années, suggèrent qu'Apple reste ferme avec le désir de produire une voiture électrique, et encore une fois, même si les vents contraires soufflent fortement, rien ne semble faire dérailler la détermination de la marque.

La société de Cupertino a embauché à tour de bras ces derniers temps. Quelques mois auparavant, Apple a embauché Desi Ujkashevic qui travaillait pour Ford depuis 1991. Avant de quitter l’entreprise en mars, elle était directrice monde de l’ingénierie pour la sécurité automobile. Si l'on remonte un an en arrière, Apple avait recruté l'ancien patron du constructeur de voitures électriques Canoo et l’ancien patron de l'activité voitures électriques de BMW.

De même, avant cela, Apple a également embauché l'ancien patron de Tesla, en charge d'Autopilot, dans le but de travailler sur la technologie d'auto-conduite des nouvelles Apple Cars. Comme si cela ne suffisait pas, Apple a également réuni des centaines d'anciens ingénieurs de grands constructeurs automobiles comme Mercedes-Benz, Volvo et Rivian, ainsi que des ingénieurs en charge de la voiture autonome Waymo de Google.

 

Pour résumer

Toutefois, à l’image du football où il ne suffit pas d’aligner des stars pour mettre sur pied une équipe invincible et gagnante, devenir un constructeur automobile à part entière, même sans la partie mécanique thermique, ne s’improvise pas. Certains médias ont indiqué qu’Apple avait l’intention de commercialiser une voiture d'ici 2025 environ. De son côté, le portail Bloomberg a également fourni quelques informations concernant le design, notant qu'il serait similaire à celui d'une limousine. A suivre…

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.