par Elisabeth Studer

Volkswagen étudie la faisabilité de voitures volantes en Chine

Volkswagen mène une étude de faisabilité en Chine sur les voitures volantes, a annoncé mardi le plus grand constructeur automobile européen, rejoignant un nombre croissant d'entreprises qui étudient la potentielle technologie du futur.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

La mobilité verticale : prochaine étape pour VW, notamment en Chine

"Au-delà de la conduite autonome, le concept de mobilité verticale pourrait être une prochaine étape pour faire avancer notre approche de la mobilité dans le futur, en particulier sur le marché chinois, doté d'affinités techniques ", a déclaré Volkswagen dans un communiqué. Ajoutant étudier de potentiels concepts et rechercher des partenaires dans le cadre d'une étude de faisabilité de l'industrialisation d'une telle approche.

Volkswagen souhaite développer un drone

Dans un entretien avec le PDG de Volkswagen, Herbert Diess sur Linkedin, le responsable de VW China, Stephan Woellenstein, a indiqué que le constructeur souhaitait développer un drone en vue d'obtenir une licence dans l'Empire du Milieu lui permettant d'accéder à ce futur marché.

Pour rappel, la Chine est le plus grand marché automobile au monde et constitue le premier débouché de Volkswagen en terme de volume de ventes.

Bataille pour développer des robots-taxis

L'annonce voit le jour alors que des entreprises, des start-ups aux autres constructeurs automobiles internationaux, se battent pour développer des «robots-taxis» commerciaux, dans l'espoir de tirer profit d'un marché qui, selon Morgan Stanley, pourrait valoir 1,5 milliards de dollars d'ici 2040.

Outre les grands acteurs tels que Volkswagen et Airbus, des groupes tels que Joby, basé aux États-Unis, Lilium en Allemagne et Volocopter, dont les bailleurs de fonds comprennent Daimler et Intel, poursuivent de tels projets.

Lilium, basé à Munich, a annoncé en novembre 2020 qu'il installerait son premier hub américain près d'Orlando, mettant plus de 20 millions de Floridiens à portée de son avion électrique volant. Lequel peut décoller verticalement et parcourir 300 km.

Notre avis, par leblogauto.com

Des drones Volkswagen pour naviguer au dessus du trafic chinois … et de la pollution ?

Sources : Reuters, Volkswagen

Pour résumer

Volkswagen mène une étude de faisabilité en Chine sur les voitures volantes, a annoncé mardi le plus grand constructeur automobile européen, rejoignant un nombre croissant d'entreprises qui étudient la potentielle technologie du futur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.