par La rédaction

Les voitures autonomes pourraient rendre le concept de marque obsolète

Les marques possèdent un grand pouvoir dans l’industrie automobile. Un modèle qui ne connaît pas le succès sous un badge pourra se vendre comme des petits pains sous un autre logo. Chaque marque défend avec férocité le capital „marque « acquis laborieusement. Tous ces efforts pourraient toutefois être remis en question avec les voitures autonomes.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Bill Ford a exprimé ce que beaucoup d’analystes estiment probable dans les vingt années à venir, à savoir que concept de marque pourrait devenir obsolète. "Ça vous sera égal", a déclaré le président du conseil de surveillance de Ford lors d’une conférence sur le futur de l’automobile.

Les propos du dirigeant américain rejoignent ceux d’un autre tsar de l’automobile américaine, Bob Lutz. Interrogé sur les voitures à conduite autonome, ce dernier a déclaré que "à long terme, les marques automobiles disparaîtront". "Si vous prenez un bus, un train ou un avion, vous souciez-vous de savoir qui l’a fait ?", a-t-il ajouté.

À l’image du personnage, les propos sont drastiques, mais Il y a une certaine vérité à ce qu’il dit. Les constructeurs automobiles ont en effet fondé en partie leurs différenciations sur la façon dont leurs produits se conduisent. Une fois que le conducteur est relégué au rang de passager et qu’une intelligence artificielle prend soin des commandes du véhicule, tout le vocabulaire de la conduite devient soudainement hors de propos. Sans ce poids émotionnel, les constructeurs seront privés d’un outil important.

Cela dit, les marques ont aussi construit leurs images sur d’autres facteurs de différenciation tels que le confort, tandis que d’autres prétendent faire les meilleurs intérieurs. La conception jouera donc toujours un grand rôle dans le choix d’une voiture, et les marques continueront à avoir leur propre identité.

La vraie menace ne provient pas forcément des véhicules à conduite autonome, mais plutôt de l’autopartage qui devient de plus en plus populaire. Avec l’autopartage, notre relation avec notre véhicule sera effectivement diluée. Cependant, les constructeurs semblent avoir la réponse. Comme l’a également déclaré Bill Ford à la même conférence, Ford est en train de passer du statut de simple constructeur automobile à celui d’une "entreprise de mobilité".

Source : TheDetroitBureau

Source photo : Ford

Pour résumer

Les marques possèdent un grand pouvoir dans l’industrie automobile. Un modèle qui ne connaît pas le succès sous un badge pourra se vendre comme des petits pains sous un autre logo. Chaque marque défend avec férocité le capital „marque « acquis laborieusement. Tous ces efforts pourraient toutefois être remis en question avec les voitures autonomes.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.