La nouvelle Passat dévoile sa technologie
par Gautier Bottet

La nouvelle Passat dévoile sa technologie

Comme il est de coutume pour plusieurs constructeurs allemands, c'est la technologie qui est mise en avant lors de la présentation d'un nouveau modèle. Avant la révélation officielle du 2 juillet, la nouvelle Passat a donc commencé à montrer quelques unes de ses nouveautés.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La Chine étant le marché principal de la Passat (plus de 200.000 unités annuelles...), Volkswagen a effectué une présentation aux médias chinois, axée sur la technologie embarquée dans cette nouvelle génération de berline. De quoi faire un premier tour d'horizon en attendant les communiqués officiels début juillet.

La plateforme, ou plutôt l'ensemble de modules, est issu de la famille MQB, adapté aux dimensions plus généreuses de la Passat par rapport à une Golf. Longue de 4767 mm, elle est plus courte de 2 mm que la précédente génération. Elle est aussi plus basse de 14 mm, avec seulement 1456 mm de haut, pour s'assurer un profil plus élancé. Malgré tout, la hauteur et la longueur de l'habitacle progressent. La structure fait appel à des aciers à haute et très haute limite élastique, ainsi qu'à l'aluminium, et Volkswagen annonce une réduction de la masse de l'ordre de 85 kg.

Gain de poids qui est effectué sur la caisse, mais aussi sur les éléments de châssis qui intègrent nombre de pièces en aluminium. La direction adopte une crémaillère à pas variable, et l'amortissement piloté est au rendez-vous, dans une nouvelle évolution vraisemblablement.

Malgré une longueur conservée, l'habitabilité progresse. C'est que la Passat a fait une croix sur le V6, et réduit ainsi l'espace alloué au compartiment moteur. La gamme mécanique annoncée comporte 5 moteurs essence : 1,4 l TSI 92 kW / 122 ch, 1,4l TSI ACT (désactivation de cylindres) de 110 kW / 150 ch, 1,8l TSI de 132 kW / 180 ch, 2,0l TSI 162 kW / 220 ch et 2,0l TSI 206 kW / 280 ch.

En diesel on retrouve un 1,6l TDI de 88 kW / 120 ch en entrée de gamme, puis des déclinaisons à 110 kW / 150 ch et 140 kW / 190 ch du 2,0l TDI. En haut de gamme, le nouveau 2,0l TDI biturbo de 176 kW / 240 ch et 500 Nm. Une version annoncée avec une consommation en cycle mixte de 5,0l /100 km.

Cerise sur le gâteau, une version hybride rechargeable est également au programme. On retrouve la mécanique apparue dans les A3 eTron et Golf GTE, que Volkswagen compte bien mettre à toutes les sauces dans sa gamme. Au menu moteur essence 1,4l TSI de 115 kW / 156 ch et moteur électrique de 80 kW / 109 ch intégré à la boîte double embrayage 7 rapports. La batterie d'une capacité de 9,9 kWh permet d'annoncer une autonomie en tout électrique de 50 km.

A bord, cette "Passat B8" adopte une instrumentation composée d'un grand écran de 12,3 pouces. Techniquement comparable à celui montré sur la nouvelle TT, il dispose de sa propre mise en scène. Une instrumentation complétée par un affichage tête haute. Les systèmes multimédia sont aussi de nouvelle génération, avec au programme des versions le splus huppées l'intégration du hot-spot WiFi, la possibilité de connecter simultanément plusieurs appareils en Bluetooth, les services connectés CarNet (météo, accès internet, recherche de POI, Google Street View / Earth...), la réception télé, une système MirrorLink pour piloter les applications des smartphone ou encore l'intégration du système multimédia aux places arrière.

Achevons ce premier tour d'horizon par les aides à la conduite actives, qui débutent à l'extérieur par des phares à LED. Une technologie qui sera proposée en plusieurs niveaux, du modèle standard fixe au modèle totalement piloté et connecté à la caméra avant pour une gestion complète du faisceau. Quelques unes des aides à la conduite intégrées à cette nouvelle génération sont connues, l'alerte de franchissement de file avec correction de trajectoire (Lane Departure Warning / Lane Keeping Assist), la surveillance d'angle mort (Blindspot), la surveillance de trafic en manoeuvre (Rear Cross Traffic Alert), régulateur de vitesse adaptatif avec assistance complète en bouchons, assistance de risque de collision en ville (avec reconnaissance des piétons et opérationnel jusqu'à 65 km/h), vision à 360° (mais avec projection en 3D et détection des obstacles)...

Quelques nouveautés sont néanmoins à signaler. Le système de stationnement ParkAssist arrive dans sa troisième génération qui ajoute la possibilité de se garer en marche avant dans les places de stationnement en bataille, ainsi que la sélection de la place lorsque le système en détecte plusieurs. Souvent utiliser pour tracter remorques et caravanes en Europe, la Passat se dote en prime d'un système d'assistance à la manœuvre avec attelage.

Enfin, finissons par le système d'assistance d'urgence qui va détecter que le conducteur n'intervient plus sur le volant. Dans ce cas, plutôt que de couper les systèmes d'assistance, le véhicule va multiplier les alertes (sonores, visuelles, vibration du siège, serrage de la ceinture de sécurité...) pour alerter le conducteur, l'éveiller... Le tout accompagné en parallèle d'une activation automatique du régulateur adaptatif. Si le conducteur ne réagit toujours pas, détectant un possible malaise, le véhicule va ralentir jusqu'à l'arrêt complet avec déclenchement des feux de détresse.

Source : autohome

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Comme il est de coutume pour plusieurs constructeurs allemands, c'est la technologie qui est mise en avant lors de la présentation d'un nouveau modèle. Avant la révélation officielle du 2 juillet, la nouvelle Passat a donc commencé à montrer quelques unes de ses nouveautés.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.