Accueil Actualité Le Chevrolet Silverado se met à son tour à l’électrique

Le Chevrolet Silverado se met à son tour à l’électrique

0
11
PARTAGER
Silverado

Best-seller de Chevrolet aux USA, mais éternel second derrière sa majesté Ford F-150 dans la catégorie des Pick-up, le Silverado inaugurera en 2024 une version électrique, à côté du modèle thermique qui continuera sa carrière en parallèle.

Peu après son grand rival F-150 Lightning, en attendant le Cybertruck de Tesla et dans la foulée de son cousin Hummer GMC, le pick-up Silverado de Chevrolet, dont la première génération remonte à 1999, se déclinera bientôt en EV. Rappellons que le Silverado, c’est en moyenne entre 500 et 600.000 ventes annuelles au pays de l’Oncle Sam !

Plus fort que le F-150 ?

Les performances promises par Chevy sont intrigantes pour un tel engin. Au lancement existera une version de 517 chevaux et 834 Nm de couple à deux moteurs, dotée d’une autonomie de 640 km. Sur le papier, c’est bien plus que la version de base du F150 Lightning qui propose 430 chevaux et 370 kilomètres d’autonomie. Il serait capable de tracter 3600 kilos en version standard avec 544 kg de charge utile.

La version RST disposera des capacités de 4 536 kg et de 590 kg de charge utile respectivement, tandis qu’un Tow Package (pack de remorquage) permettra même d’aller jusqu’à plus de 9 tonnes ! La version haut de gamme est annoncée à 673 chevaux et 1.056 Nm. en puissance maximale, disponible en mode watts de grande ouverture sur le modèle RST, soit 100 chevaux de plus que le F150 Lightning. Capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, cette version procurera, selon Chevrolet, des « accélérations dignes d’un muscle car ». En charge utile par contre, le F150 EV semble conserver un net avantage.

Suspense pour la batterie

Le Silverado EV a été développé à partir de zéro en tant que camion entièrement électrique sur la plate-forme Ultium EV de GM, qu’il partage avec le Hummer EV et sa future variante SUV.. « Chevrolet a constamment révolutionné la franchise Silverado pour en faire la centrale qu’elle est aujourd’hui », a déclaré Steve Hill, vice-président de Chevrolet. « La plate-forme Ultium est un catalyseur essentiel de performances de camionnettes de niveau supérieur pour les clients de la flotte et de la vente au détail, qu’ils conduisent actuellement un Silverado ou envisagent une camionnette pour la première fois. »

La capacité de a batterie n’a pas été précisée, mais on parle en coulisses de 200 Kw !  En matière de recharge, Chevy annonce une puissance de 350 kW avec du courant continu. De quoi promettre un gain de 160 km d’autonomie en dix minutes de recharge. Les Silverado EV proposeront aussi un système de recharge inversée pouvant débiter jusqu’à 10,2 kW de puissance. Le système de charge PowerBase du Silverado EV offre jusqu’à 10 prises, pour fournir un total de 10,2 kW d’énergie entièrement électrique pour d’innombrables besoins de chantier ou de loisirs, y compris l’alimentation de la maison, avec l’équipement requis.

Le Silverado EV sera oproposé exclusivement dans les modèles à cabine multiplace, avec un porte-à-faux avant plus court qui donne au camion une position plus agressive, plus d’espace et améliore la vision vers le bas. La deuxième rangée est poussée vers l’arrière, pour offrir plus d’espace aux jambes aux passagers arrière. Modèle électrique oblige, la calandre devient pleine et accueille une barre de LED frontale. La version WT est un véritable utilitaire avec un face avant recouverte de plastique noir et le pick-up à double cabine peut même accueillir un couvre-benne sur lequel il est possible de fixer du matériel. La version RST est de suite bien plus chic et s’éloigne du Pick-up pour se donner des airs de super SUV.

équipement royal

Au lancement, le Silverado EV sera disponible en deux configurations, une RST First Edition et un modèle WT orienté flotte. Chacun offrira une suite complète de technologies de sécurité standard dont quatre roues directrices, une suspension pneumatique adaptative automatique (qui permet de soulever ou d’abaisser le véhicule jusqu’à 2 pouces (50 mm), un hayon Multi-Flex avec déverrouillage électrique ou encore un grand écran d’infodivertissement LCD de 17 pouces de diagonale, associé à un écran d’instruments de bord reconfigurable  de 11 pouces de diagonale et à un affichage tête haute multicolore avec un champ de vision de plus de 14 pouces. Le Chevrolet Silverado EV met aussi en avant la Multi-Flex Midgate, une sorte de banquette 2/3-1/3 rabattable inédite : la cloison séparant la benne de l’habitacle peut alors être modulée, voire totalement abaissée afin d’augmenter l’espace de chargement.

En matière d’emport, la benne s’allonge sur 1,80 m en configuration de base. Chevrolet annonce une longueur de plus de 2,70 avec la banquette à plat et 3,30 m au maximum en abaissant la ridelle. À cet espace de chargement s’ajoute aussi le eTrunk, le coffre avant libéré par la disparition des moteurs thermiques. Le Silverado proposera aussi le Super Cruise 5 compatible avec le remorquage , la première véritable technologie d’assistance au conducteur mains libres de l’industrie, permettant aux conducteurs de voyager les mains libres sur plus de 200 000 miles de routes compatibles à travers les États-Unis et le Canada

Notre avis, par leblogauto.com

Sur de nombreux points, le Silverado a l’ambition de défier voie de surpasser le F150 Lightning. Reste encore à connaître les capacités exactes des batteries et la vérité des chiffres à l’usage. Le F150 enregistre déjà un énorme succès en pré-commandes, en sera-t-il de même pour le Silverado ?

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Le Chevrolet Silverado se met à son tour à l’électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
C Ghosn
Invité

la taille de la tablette. Impressionant, a coté celui d’un 3008 a la taille d’une game gear

zeboss
Invité

et sur une prise standard 110V, faut combien de jour pour charger la batterie ?
(humour on…).

SGL
Invité

N’oublions pas que comme tout le monde dans un proche futur, la possibilité de biberonnage sera partout en Europe comme aux USA.
Les VE qui arriveront à la maison pour la recharge pour la nuit seront en moyenne déjà pleines aux 3/4.
Certains m’ont dit qu’ils ne rechargeaient qu’une ou deux fois par semaine.
Ils n’utilisent parfois que 1/10 de la capacité de leur Zoe ou Tesla.
La VE n’est limite que sur les trajets longs sur autoroute.

Amazon
Invité

Exact et ces trajets longs ne représentent que 10% des trajets en moyenne sur les véhicules.
c’est donc sur les moyens de recharge rapide sur les trajets longs qu’il faut travailler et non sur la capacité des batteries qui sont suffisantes pour 90% des trajets et qui sont une immobilisation de ressources inutile

panama
Invité

Zeboss, who cares ? Déjà la quasi titalité des péri urbains américains vivent en maison.

sweeck
Invité

J’aime bien la taille du frunk : on pourrait presque y faire entrer une citroen ami. Et une c3 sur le plateau ?

Alphasyrius
Invité

Aller, chantez avec moi :et il est ouuu. Et il est ouuuu, et il est ou le cy-ber-truck???

Nicolas
Invité

La Gigafactory Texas n’est pas terminée. Mais ça devrait arriver.
Reste la production de batteries…

Après, si Tesla tient ses promesses de performance, d’intégration, et de processus industriel optimisé, le Cybertruck sera moins cher et/ou plus rentable, et probablement au moins aussi performant!

Après, ça reste un tank…

Alphasyrius
Invité

Tesla a ete le premier a annoncer un pick-up. A ce jour, toujours rien, la verison de serie n’a meme pas encore ete presentee. Pendant ce temps la, 2 constructeurs historiques et Rivian on presente leur pick-up et commencer la commercialisation.
La strategie de Tesla d’annoncer tot et de cumuler les retards ne marchera pas ad vitam aeternam…

SAM
Invité

Et RAM regarde.
Chaud pour Stellantis
car RAM est la vache à lait.

Amazon
Invité

Heureusement pour RAM, les clients de pickup sont d’abord des redneck, qui n’ont aucune sensibilité environnementale

wpDiscuz