Accueil BMW BMW Série 2 Coupé : se réinventer sans se dénaturer

BMW Série 2 Coupé : se réinventer sans se dénaturer

0
38
PARTAGER
BMW Serie 2 Coupé 2021

Voici la nouvelle BMW Série 2 Coupé. Elle s’inscrit dans la tradition des coupés BMW avec à la fois un style musculeux et des motorisations performantes.

Esthétiquement, la Série 2 coupé évite l’écueil des « gros haricots » si décriés de la Série 4. Ils restent tout de même d’un joli gabarit et ne sont pas qu’esthétiques. Ils sont avec volets actifs pour allier la gestion de la consommation au refroidissement et à l’alimentation en air du moteur. La calandre est entourée par des feux (Full LED de série, BMW Selective en option) avec une pointe vers l’intérieur. La signature lumineuse, basse, adopte le contour du bloc optique. Le feu devient unique à l’intérieur contre double sur la Série 2 actuelle.

Le bouclier, sur la M240i xDrive est…imposant. Si les lignes sont plutôt arrondies sur le reste de la voiture, ici ce sont des lignes droites qui se croisent pour créer de grandes ouvertures. Le capot est bossé pour accueillir le 6 cyclindres en ligne de cette M240i. Les ailes sont larges et assoient la voiture. On notera les rétroviseurs extérieurs avec leur coque M (avec une pointe vers l’intérieur).

L’arrière est marqué par les feux à LED en « 3D ». Ils sont sculptés avec différents niveaux en fonction des feux intérieurs. C’est aussi un morceau de bravoure avec un diffuseur, deux sorties d’échappement de part et d’autre, les grands feux et une male qui intègre un béquet. Le bouclier a des entailles verticales soulignées par du rouge. Globalement, la BMW série 2 coupé 220i ou 220d est plus « discrète » mais conserve les lignes sportives de la M240i.

Un profil équilibré

De profil, on a un coupé BMW classique. Le conducteur est placé au milieu des deux essieux et le pavillon retombe fortement derrière les passagers. On notera un empattement qui croît de 51 mm. Les jantes sont des 17 pouces de série, 18 pouces en option. La M240i elle a des jantes M 19 pouces.

A l’intérieur, cette BMW Série 2 Coupé affiche le même look que celui de la Série 4 Coupé. C’est horizontal, avec un affichage entièrement numérique, tant pour l’info-divertissement que pour les instruments. Le volant évolue un peu dans l’agencement des boutons mais reste dans la lignée des volants BMW. De série, on a une transmission automatique 8 rapports Steptronic et donc des palettes au volant (en version Sport). C’est, là aussi, très sportif dans le dessin. Surtout si on prend en compte les fauteuils sport de série.

Pour son lancement, la BMW Série 2 Coupé sera déclinée en trois motorisations. Une essence 4 cylindres en ligne 220i, un 4 cylindres Diesel en ligne 220d et le 6 cylindres en ligne essence M240i xDrive. La M240i développe 34 chevaux de plus que le modèle qu’elle remplace. En revanche, la consommation augmente.

BMW 220i Coupé

Moteur essence quatre cylindres en ligne, transmission Steptronic à huit rapports, propulsion.
Cylindrée : 1 998 cm3, puissance : 135 kW/184 ch à 5 000 – 6 500 tr/min,
max. couple : 300 Nm de 1 350 à 4 000 tr/min.
Accélération [0 – 100 km/h] : 7,5 secondes,
vitesse de pointe : 236 km/h.
Consommation de carburant en cycle mixte : 6,8 – 6,3 l/100 km en cycle WLTP,
Émissions de CO2 en cycle mixte : 155 – 144 g/km en cycle WLTP,
Norme d’échappement : Euro 6d.

BMW 220d Coupé

Moteur diesel quatre cylindres en ligne, technologie mild hybride 48 V
(8 kW/11 ch), transmission Steptronic à huit rapports, propulsion.
Cylindrée : 1 995 cm3,
Puissance : 140 kW/190 ch à 4 000 tr/min,
Couple max. : 400 Nm de 1 750 à 2 500 tr/min.
Accélération [0 – 100 km/h] : 6,9 secondes,
vitesse de pointe : 237 km/h.
Consommation de carburant en cycle mixte : 5,1 – 4,7 l/100 km en cycle WLTP,
Émissions de CO2 en cycle mixte : 132 – 122 g/km en cycle WLTP,
Norme d’échappement : Euro 6d.

BMW M240i xDrive Coupé

Moteur essence six cylindres en ligne, transmission huit vitesses Steptronic Sport, BMW xDrive (quatre roues motrices avec différentiel et gestion intelligente).
Cylindrée : 2 998 cm3, puissance : 275 kW/374 ch à 5 500 – 6 500 tr/min,
max. couple : 500 Nm de 1 900 à 5 000 tr/min.
Accélération [0 – 100 km/h ] : 4,3 secondes,
vitesse de pointe : 250 km/h.
Consommation de carburant en cycle mixte : 8,8 – 8,1 l/100 km en cycle WLTP,
Émissions de CO2 en cycle mixte : 200 – 185 g/km en cycle WLTP,
Norme d’échappement : Euro 6d.

Tarifs au lancement de la BMW Série 2 Coupé

La 220d échappe au malus CO2. En revanche, la 220i vous fera régler entre 220 € et 983 € cette année 2021 (450 à 1504 € l’an prochain). Quand à la M240i, elle donnera un malus 2021 de 7 462 € à 14 881 € (9 550 à 18 188 € en 2022 puis de 12 012 € à 21 966 € en 2023 soit plus d’un tiers du prix de la voiture).

220i184 chBVA841800 €46800 € –
M240i xDrive374 chBVA8 –59900 €
220d190 chBVA844700 €49700 € –

Galerie de la BMW Série 2 Coupé

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "BMW Série 2 Coupé : se réinventer sans se dénaturer"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Sly74
Invité

L’extérieur est sympa, un poil joufflu, mais au moins la calandre n’est pas hypertrophiée! Par contre l’intérieur est décevant, je le trouve un peu daté, surement le fait qu’il provienne de la 4

Philippe
Invité

Euh, on parle beaucoup de feux à Led dans cet article, mais le principal est qu’il semble s’agir d’une propulsion à moteur longitudinal, non? Et du coup, techniquement c’est quelle PF : Celle de l’ancienne série 2, celle de la série 3/4 ou la future PF uniformisée de toutes les prochaines BMW à propulsion?

Twin Spark
Invité

J’avais la même question.
Et aussi je suis las des articles auto qui s’ebahissent devant le nombre ou la forme des led (mais le Blogauto n’est pas le pire dans ce domaine )

Miké
Invité

A priori c’est la plateforme précédente. Ça avait été annoncé au moment des série 1 et x2

Sly74
Invité

Sur l’argus ils parlent de la plateforme CLAR de la serie 4.

AXSPORT
Invité

C’est particulièrement laid….

mum1989
Invité

mais virez moi ce désigneur chez BMW, arrêtez le massacre !

SGL
Invité

C’est pourtant « moins pire » 😉

lataupe2B
Invité

Plus jolie que le 1 devenue traction et qui ressemble à une Focus. Plutôt réussie cette série 2. Au moins elle échappe aux naseaux disproportionnés des autres modèles de la marque. La série 3 a tellement grossie que cette série 2 supporterait deux portes supplémentaires pour combler le trou entre la série 1 et la série 3.

Rsao2
Invité

Sur photos, je n’aime pas les phares avant et surtout arrière. Après, cela aurait pu être pire

wpDiscuz