Accueil Personnalités Décès de Christian Debias, ancien « roi de la Montagne »

Décès de Christian Debias, ancien « roi de la Montagne »

0
1
PARTAGER

Ancien grand spécialiste de la course de côte, Christian Debias est décédé en Tunisie à 74 ans.

On admire souvent le courage des pilotes de grand prix et de rallye, mais que dire alors des pilotes de course de côte ? Rouler à fond au volant de petites monoplaces anciennes sur des routes de montagne et départementales, ça impose le respect, car la moindre erreur se payait très cher.

Christian Debias commence sa carrière sur circuit et remporte le championnat de France de Formule Renault en 1975, mais, faute de budget, il se rabat sur la course de côte, très populaire en ce temps et plus accessible. C’est le début d’une carrière qui va s’étaler sur près de 30 ans. C’est un bon choix aussi puisque dès 1977, il remporte le titre sur une Ralt-BMW devant un certain Max Mamers, le futur créateur du Trophée Andros. Même s’il n’abandonne pas totalement le circuit – on le voit aux 24 heures du Mans 1978 où il réchappe d’un terrible accident  et en 1980 – Debias s’impose vite comme l’un des grands spécialistes de la côte, et va livrer de superbes duels face à des tenors tels que Guy Fréquelin, Marc Sourd et Marcel Tarrès.

Longue carrière avec Martini

A partir de 1979, il troque la Ralt pour une Martini et restera fidèle au constructeur français jusqu’à la fin de sa carrière monoplace (excepté une saison 1981 au volant d’une BMW 320), pilotant successivement les Mk28,44,56,58 et 74. debiasSouvent bien placé, il doit tout de même ronger son frein 17 ans avant de goûter de nouveau aux joies du titre national, en 1994, sur une Martini MK58 et décroche dans la foulée un 3e titre en 1995. Au sommet de son talent, il gagne la prestigieuse épreuve du Mont Dore en 1995 et 1996. On le voit aussi aux 24 heures de Chamonix, qu’il remporte en 1991 sur une BMW en compagnie de Tarrès.

Jusqu’en 2001, Christian Debias continue de courir en monoplace puis passe en 2002 à la catégorie GT, sur Porsche 996 GT3. Il décroche de nombreux succès de classe jusqu’en 2008 avant de raccrocher le casque après plus de 800 courses disputées.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Décès de Christian Debias, ancien « roi de la Montagne »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Akalias
Invité

Je lui dois le début de mon intérêt pour les courses de côte, lorsque je l’ai vu fumer tout ce qui pouvait rouler au mont Pilat, entre 1981 et 1984 ce me semble
Une conduite sûre et « stéroïdique » (après l’avoir vu passer, la frénésie nous gagnait, on n’avait qu’une envie, passer aussi fort que lui)
Un grand homme talentueux, mes plus respectueux hommages à sa famille et ses proches

wpDiscuz