Accueil Porsche Porsche 911 GT3 2021 : toujours plus méchante

Porsche 911 GT3 2021 : toujours plus méchante

0
12
PARTAGER
Porsche

4ème génération de la lignée,  la nouvelle 911 GT3 arrive enfin dans la version 992, après le coupé, le cabriolet et le targa. Et qu’on se le dise, les sportives pures et dures à l’ancienne n’ont pas encore dit leur dernier mot !

envolées lyriques

Le cœur de la GT3 type 992 est un vrai de vrai, un six cylindres à aspiration naturelle de 4,0 litres directement dérivé de la GT3 Cup et qui peut grimper jusqu’à 9000 tours/min au rupteur. Avec 510 chevaux et 470 nM de couple, elle offre des prestations auparavant réservées à la GT3 RS. Cela représente 10 chevaux supplémentaires en comparaison de la GT3 type 991. L’accélération de 0 à 100 Km/h avec la boîte PDK à sept vitesses standard ne prend que 3,2 secondes et la vitesse maximale sur piste est de 318 Km/h. La transmission Porsche Doppelkupplung « double embrayage » (PDK) à sept rapports – conçue et réglée spécifiquement pour la 911 GT3 – est incluse de série, tandis qu’une transmission manuelle à six rapports est également disponible sur commande. Malgré tout cela, la GT3 se permet de perdre du poids grâce à l’usage de carbone.

Issue de la course

La nouvelle GT3 hérite du savoir-faire de Porsche Motorsport, qui a été associé au développement de la sportive. La GT3 reçoit de nouveaux pistons et un système de lubrification à carter sec. Outre la suspension pilotée et les roues arrière directrices de série, elle bénéficie d’un essieu avant à double triangulation dérivé des voitures 911 RSR et 911 GT3 Cup, qui doit garantir une direction encore plus directe et précise.  En fait, la nouvelle suspension GT3 ne partage aucune pièce avec les modèles 911 Carrera actuels.

Le système de freinage standard bénéficie également d’améliorations avec des disques en fonte de 408 mm de diamètre sur l’essieu avant, ce qui représente une augmentation de 28 mm par rapport à la génération précédente. Les jantes en alliage forgé spécifiques à la GT ont un diamètre de 20 pouces à l’avant et de 21 pouces à l’arrière, ce qui constitue là aussi des valeurs en augmentation. Porsche propose pour la première fois un pneu de piste homologué pour la route – auparavant réservé aux modèles RS. Ces pneus ont été utilisés pour compléter les tours de référence établis au Nürburgring. Selon Porsche, la nouvelle 911 GT3 a parcouru la configuration de 20,832 km (12,944 miles) de la Nordschleife, en 6:59,927 minutes, soit 17 secondes plus vite que son prédécesseur…et à seulement 3 secondes GT3 RS !

L’aérodynamique explique en grande partie ce bond en avant chronométrique, avec un gros travail d’évolution. La GT3 type 992 dispose d’un nouveau carénage avant, d’une lèvre de spoiler avant réglable, d’ un diffuseur avant réglable, de jupes latérales et surtout d’un grand aileron arrière en « col de cygne » et d’un un grand diffuseur arrière. Même en position «normale», Porsche annonce un appui aérodynamique jusqu’à 50% supérieur à celui de la 911 GT3 précédente.


Pas de grand dépaysement à l’intérieur qui se pare d’un écran dédié aux informations « piste » alors que le volant GT3 Multifunction Sport est pour la première fois équipé d’un commutateur de mode de conduite, permettant au conducteur de basculer entre les paramètres configurables par le conducteur en tournant simplement la molette. Le pack Chrono continue d’être disponible comme option de coût supplémentaire. Cette fonctionnalité, qui diffère du Pack Sport Chrono que l’on trouve sur de nombreux autres modèles Porsche, ajoute un chronomètre analogique sur le tableau de bord et un chronomètre numérique dans le tableau de bord. Cela ajoute également la prise en charge de Lap Trigger, disponible via Porsche Tequipment, qui permet une mesure très précise des temps au tour qui peuvent être analysés et comparés sur un smartphone à l’aide de l’application Porsche Track Precision.

La nouvelle Porsche 911 GT3 devrait arriver aux États-Unis d’ici l’automne 2021. Son prix de départ devrait s’établir dans les 170.000 euros pour la France, mais on peut compter sur les nombreuses options de personnalisation pour que la facture s’envole tout autant que le compte-tours ! En tous cas, on peut se demander ce que donnera la future GT3 RS, quand on voit déjà ce que la « simple » GT3 a déjà dans le ventre !

 

source et image : Porsche

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Porsche 911 GT3 2021 : toujours plus méchante"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Roma
Invité

Vos vidéos font chier maintenant

Xavier
Invité

un six cylindres à aspiration naturelle de 4,0 litres, bravo à Porsche de prouver une fois de plus qu’on peut réussir à faire une sportive sans turbo.
Une très belle auto un poil exclusive mais c’est c’est une sportive.

A part çà, toujours la sale pub automatique, heureusement silencieuse.

Scal
Invité

J’en veux une, même si c’est pour la laisser dans mon salon dans 3 ou 4 ans !

Torvi
Invité

j’espère que cette mode américaine de garder ce genre de voitures, ne pas les rouler pour les vendre à vil prix ne va pas se répandre en Europre…

Je connais un vrai passionné, qui n’hésite pas à rouler 25’000km par an dans sa GT3 RS et à partir en vacances dans le Sud de la France (malgré le réservoir additionel dans le coffre avant …, l’arceau ça calle les sacs commme il dit !).

Plus proche de mes moyens, il y a le Cayman GT4 : ce n’est pas le même moteur, mais ça reste léger, atmo, dispo. en manuel et solide.

Scal
Invité

100% d’accord @Torvi. En fait, quand j’écris « la laisser dans le salon », je pensais au raz de marée des restrictions/interdictions d’utilisation des véhicules thermiques qui vont se généraliser. Sinon, si j’avais les moyens, ce serait pour rouler à n’en plus finir …

labradaauto
Invité

bravo pour l’engin . En atmo ! qui monte en régime comme une moto ! y a du boulot et choix des matériaux. ça doit être beau dedans- Une voiture , sans doute une des dernière comme ça à posséder le seul truc qui me déplait mais vraiment, surtout en ce moment ! , c’est la cylindrée unitaire si elle est partagée équitablement – Pour les pneus en rapport au véhicule, c’est un minimum quand même vu les tarifs affichés

seb
Invité

Comme une moto, il faut le dire vite. Une H2, qui est suralimentée, prend 2000 tr de plus, une GSX-R ou une S1000 prend 4000 tr de plus, une CBR prend 5000 tr de plus, etc. C’est une belle montée en régime pour une voiture, 9000 tr/min ça rappel le bon vieux temps de la S2000, mais ça n’atteint pas les motos quand même.

labradaauto
Invité
les moteurs des 2 roues sont miniaturisés par rapport à un 4 litres de Porsche . En moteurs 2 temps il était normal avec une once de tuning de doubler le régime d’un petit cube à fenètres, sans soufflette et des 10 à 16 mille tours , ça existait déjà il y a 60 ans. En 2021 , avec les normes très affichées en faveur de l’hybride rechargeable, de l’électrique tout court, Porsche sort encore un gros moteur Atmosphérique qui « passe la douane » . Forcément des gens comme moi disent bravo. Et oui la moto n’est pas en reste. J’ai… Lire la suite >>
Rickyspanish
Invité

Six cylindres atmo avec boîte manuelle… rien à ajouter… mon âme de bagnolard se réjouit.

wpDiscuz