Accueil Constructeurs Volkswagen se retire totalement du sport automobile !

Volkswagen se retire totalement du sport automobile !

0
19
PARTAGER
volkswagen

Coup de théâtre : Volkswagen annonce la fin de toutes ses activités de sport automobile ! Le constructeur de Wolfsburg l’a confirmé dans un communiqué de presse mardi soir. Ce retrait marque la fin d’une présence de plus de 50 ans dans la compétition avec des succès nombreux au Dakar, au Championnat du Monde des Rallyes et au Championnat du Monde de Rallycross, sans oublier les nombreuses séries de promotion de jeunes talents et les coupes monotypes, comme la Scirocco R.

Choix stratégiques

L’entité Volkswagen Motorsport GmbH basée à Hanovre, qui emploie 169 personnes, va être dissoute et son personnel sera intégré dans Volkswagen AG. La production de la Polo GTI R5 pour la compétition-client en rallye expirera à la fin de 2020, avec une fourniture de pièces détachées pour les Polo GTI R5 et Golf GTI TCR assurées sur le long terme.

Ce choix radical survient dans un contexte de réorientation stratégique de la marque impulsé par Herbert Diess. «La marque Volkswagen est en passe de devenir le premier fournisseur d’électromobilité durable. À cette fin, nous unissons nos forces et avons décidé de mettre fin à nos propres activités de sport automobile pour la marque Volkswagen », a déclaré le Dr. Frank Welsch, membre du conseil d’administration pour le développement de la marque Volkswagen.

Cette décision fait suite également à une période d’instabilité dans les choix sportifs du groupe, comme en atteste le revirement d’Audi qui quittera la Formule E à l’issue de la prochaine saison pour s’engager en rallye-raid. Diess s’était fendu récemment d’une étonnante déclaration vantant les mérites de la F1 par opposition à la Formule E: «À mon avis personnel, nous devrions continuer la course. La Formule 1 sera neutre en CO2 en utilisant des carburants synthétiques. C’est beaucoup plus excitant, plus de plaisir, plus de courses et une meilleure compétition technologique que la Formule E, qui effectue quelques tours en mode jeu dans les centres-villes. » Mais en novembre 2019 encore, le groupe annonçait qu’il se concentrerait pleinement sur la course électrique à l’avenir. L’ID.R futuriste, après avoir gagné Pikes Peak avec Romain Dumas, s’était lancée dans une chasse aux records, dont celui de la Nordschleife.

Les perspectives règlementaires de plusieurs championnats n’ont pas toujours été claires (On se souvient notamment des volte-face en WRX par rapport au passage à l’hybride), à quoi il faut ajouter la chasse aux coûts motivée par la crise, le dieselgate et les nouvelles normes, ainsi que le retour sur investissement.

Riche palmarès

 

Longtemps impliqué dans les formules de monoplaces monotypes (Super Vee ou formula König, par laquelle passa Michael Schumacher), VW a connu un grand succès en Formule 3 à partir des années 80 avec la fourniture de blocs moteurs qui remportèrent de nombreux titres, avant de stopper cette activité fin 2018. Volkswagen avait accru sa présence en sport automobile au milieu des années 2000, d’abord avec l’engagement du Race Touraeg au Dakar, puis avec le fructueux programme WRC à partir de 2013 qui donna le succès que l’on sait (4 titres mondiaux consécutifs avec Sebastien Ogier) ainsi que le WRX (titres 2017, 2018 et 2020 avec Jonas Kristoffersson).

Notre avis par leblogauto.com

C’est sûr que parler d’« électromobilité durable » n’est pas vraiment un vocable en adéquation avec l’idée que l’on se fait de la compétition automobile. Porsche en WEC, Citroën en Rallye, Audi en DTM, Honda en F1, VW désormais dans sa globalité : oui, le monde de l’automobile est en pleine mutation et le sport automobile n’y échappe pas. Il doit y faire face et s’adapter, face aux revirements stratégiques de plus en plus fréquents des marques, qui témoignent de la fragilité du sport quand il est tenu par des constructeurs et leurs opérations « com » court-termistes. L’arrêt par VW de toutes ses activités sportives est un sacré pavé dans la mare, sachant que la compétition sera toujours représentée par les cousines Audi et Cupra.

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Volkswagen se retire totalement du sport automobile !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Vu leurs activités récente je trouve quand même que l’annonce fait plus de bruit qu’autre chose, VW en sport auto c’est pas vraiment une marque majeur

Rowhider
Invité

Bien d’accord: VW n’ont jamais été un acteur majeur du sport Auto.
WRC? Oui en effet, mais alors qu’il n’y a plus de concurrents sérieux. Citroën en roue libre, équipe Hyundai trop jeune…
Quant au Dakar, oui mais sans concurrence encore une fois.
VW ne s’engage en course que lorsqu’ils sont certains de gagner, heureusement que tout le monde ne pense pas comme eux.

C Ghosn
Invité

Trop jeune pour connaitre les Golf GTI I ,II Gr A en Rallye entre autres ?

SGL
Invité

Les 205 et 309 GTi faisaient mieux ! hihihi 😉 déjà

C Ghosn
Invité

un peu de bashing vw au passage….

bravo pour le #pointSGL, parler de Peugeot dans un thread qui parle de VW en sport auto, fallait oser…. mais bon on commence a avoir l habitude.

C est un peu comme papy au repas de noel qui raconte ces exploits à la LVF.

AXSPORT
Invité

C’est ça les trolls….

AXSPORT
Invité

10 ans après…….

Rowhider
Invité

depuis quand les Golfs traction ont-elles été des acteurs majeurs?!
Ils ont été champion du monde 2L tous seuls dans leur catégorie!
Nous n’avons pas dû suivre les mêmes rallyes.

RobV
Invité

C’est toujours dual ces questions de marques dans les compétitions : d’un côté ça galvanise et ça apporte de la technologie, de l’autre ça assèche la compétition en excluant les amateurs et les petites structures.

commandant tour
Invité

La marque VW n est pas un acteur récurrent du sport auto, plutôt une marque de coup qui vient et qui repart. Après, vu le désintérêt actuel (desamour) des gens pour l automobile en général, le manque de visibilité pour le commun des mortels (qui ne veut pas payer pour voir une course, un match….) et la recherche de rentabilité dans le contexte actuel (crise + invest « ecolo » pour respecter les normes), ça n est que le début des retraits …

Mwouais
Invité

Vw en sports mécanique c’est comme Citroën : pourquoi alors que Seat/Cupra (devait exister) ou que Peugeot avait ce rôle.

Perso, jamais compris le délire. Même avec de belles victoires car pour la Gti, la VR6 ou la R, jamais observé le besoin de légitimer par la compétition.

Ils ont l’image Audi avec la R8 ou le développement de l’image Seat pour justifier la pertinence de leur offre voiture sportive chez VW.

Puis, demain… avec des id3 et id4… va-ce être passionnant ?

Miké
Invité

Citroën et Peugeot étaient déjà dans le sport auto avant le mariage.

Mwouais
Invité

@miké : toutes les marques ou presque ont été dans le sport auto. Il n’en demeure pas moins que garder VW ou Skoda dans le sport automobile alors que Seat sert à ça me paraît inutile.

Idem pour PSA où Opel, DS ou Citroën n’y ont plus rien à faire,

Idem pour Fiat/Alfa

Idem pour Renault /Dacia

Idem pour Huyndai Kia d’ailleurs où Huyndai semble privilégié alors pourtant que Kia propose un grand coupé 4 portes…

Jdg
Invité

Bien dommage et surtout je pense que c’est un mauvais choix pour l’image.
Faire du sport auto en mettant en avant les new tech électrique aiderait bien à montrer le potentiel sur cette technologie d’avenir.
Après VW a bien fait l’id r de course pour montrer leur savoir faire dans ce domaine.

SGL
Invité

Je suis d’accord.
Le sport automobile, c’est bon pour l’image de marque (mais elle est déjà excellente chez VW).
Et c’est bon pour les avancées technologiques.

wpDiscuz