Accueil F1 F1-Abu Dhabi-GP: Verstappen en dominateur

F1-Abu Dhabi-GP: Verstappen en dominateur

0
9
PARTAGER
verstappen

Avouons-le, cette fois-ci, on a bien roupillé ! Daniel Ricciardo, en chipant le meilleur temps dans le dernier tour, a privé Max Verstappen d’un grand chelem. Il se satisfera néanmoins d’un beau hat trick pole position – course menée de bout en bout et victoire ! 

 

Dernier grand prix de Vettel avec Ferrari, de Perez avec Racing Point, peut-être aussi de Daniil Kvyat et Kevin Magnussen…et aussi 400e (et dernier ?) grand prix de Renault, qui cèdera l’an prochain la place à Alpine. Des pages se tournent ce soir à Abu Dhabi.

 

Départ

Après pénalité, Leclerc s’élance 12e, Perez s’élance 19e. Le trio de tête part en mediums. Norris, Albon notamment sont en softs.

départ propre sans incident. Leclerc n’a pas pris un bon envol et se retrouve derrière Vettel, sans doute refroidi par Sakhir.

Tour 2

Verstappen pointe en tête du 1er tour avec 1″4 sur Bottas.

Ocon a gagné deux places mais Gasly le passe au bout de la longue ligne droite.

Tour 3

Leclerc est pressant sur Vettel, qui est en hards. Le monégasque passe sans coup férir, stratégie d’équipe.

Tour 4

Albon est rapide et met la pression sur Norris pour la P4. Hamilton est déjà à 5″ de Verstappen.

Tour 5

Ricciardo klaxonne derrière Ocon. Le stand lui fait comprendre qu’il doit hausser le rythme.

Tour 6

Albon passe Norris dans la ligne droite mais Norris essaie de se refaire dans le secteur suivant. Le thaïlandais a le dernier mot.

Les consignes sont passées chez Renault, Ricciardo a passé Ocon. Vettel a repassé Leclerc également. Les durs sont-ils plus efficaces que les mediums ?

Tour 8

Ricciardo se rapproche de Gasly, alors que Ocon est bientôt dans le visueur des Ferrari.

Mercedes demande à Bottas de pousser. Plus loin, Kvyat attaque Stroll dans le secteur 2 mais le canadien se défend. Gasly et Ricciardo se rapprochent pour une prochaine bagarre à 4.

Tour 9

Gasly passe Kvyat dans la 2e ligne droite sur un beau freinage

Tour 10

Perez à l’arrêt ! McLaren pourrait en profiter avec Norris et Sainz actuellement 5 et 6e !

VSC activée.

Tour 11

Verstappen, les Mercedes, Albon, Norris, les Alpha Tauri et Ocon profitent de la VSC pour stopper aux stands. Ricciardo et les Ferrari restent en piste.

Stroll s’est aussi arrêté mais Sainz lui grille la politesse à la relance.

Tour 12

Safety-car !

Tour 14

La course reprend. Hamilton ne semble pas emballé par la stratégie choisie…

Verstappen mène la meute sans souci. Derrière, Sainz double Leclerc dans la longue ligne droite. Leclerc essaie de reprendre son bien sans succès. Le match des futurs équipiers est lancé.

Tour 15

Ocon passe Giovinazzi pour rester au contact de Gasly.

Tour 16

bataille au DRS entre Leclerc et Stroll qui se doublent à tour de rôle, le monégasque reste devant.

Tour 17

Sainz vient à bout de Vettel en deux lignes droites.

Tour 18

Leclerc rattrape Vettel et entraîne dans son sillage Stroll et Gasly. Pendant ce temps, Verstappen creuse doucement son petit écart sur Bottas.

Tour 19

Stroll passe Leclercn dont les pneus commencent à souffrir.

Tour 20

Gasly passe Leclerc à son tour

Tour 21

Ocon est dans les roues de Leclerc désormais

Tour 22

Ocon vient à bout du monégasque qui n’a plus de pneus maintenant. Il s’arrête d’ailleurs aux pneus pour chausser des durs.

Tour 23

Verstappen roule à sa main, avec 5″ sur Bottas et 7″ sur Hamilton. Albon est esseulé 4e à 12″.

Tour 26

Stroll rate le freinage de la chicane et doit emprunter le hors piste. On est dans le mou de la course, il ne se passe pas grand chose en piste…

Hamilton doute que les pneus aillent jusqu’au bout. Leclerc est reparti dernier et remonte le fond du classement.

Tour 29

Vettel va bientôt avoir un train derrière lui avec Stroll, Gasly, Ocon et Kvyat.

et Gasly fait les freins à Stroll dans le secteur 2 ! Joli.

Tour 31

Gasly fait les freins à Vettel sur le freinage de la ligne droite 1. Vettel essaye de répliquer dans la 2e mais doit abdiquer.

Leclerc est averti sur une sortie trop large dans le dernier virage.

Tour 35

Stroll perd le DRS sur Vettel dans le secteur 1 car il manque de traction dans les portions lentes.

Plus loin, Leclerc dépasse Russell et pointe 14e.

Tour 36

Vettel aux stands. 3″2. Ferrari n’est pas impressionnant sur les pit stops.

Tour 37

Verstappen devance Bottas de 8″ et Hamilton de 11″5.

Tour 39 un duel se profile entre Ricciardo et Norris pour la P5. Le pilote Renault rentre aux stands pour passer les mediums. Il ressort 7e devant Gasly.

Tour 41

Leclerc attaque Raikkonen au freinage de la chicane mais le finlandais défend bien

Tour 42

Bottas hausse son rythme mais Verstappen a encore de la marge. Il se plaint néanmoins de vibrations.

Tour 46

Hamilton hausse le ton et se rapproche à 2″ de Bottas. Albon est le pilote le plus rapide en piste en ce moment.

Tour 47

drapeau noir et blanc pour leclerc, qui dépasse les limites de piste dans le même virage que tout à l’heure. Attention !

Tour 50

Albon se rapproche du podium, mais Hamilton a encore plusieurs secondes de marge.

A 5 tours du but, Verstappen possède 10″ de marge sur Bottas.

Leclerc est à 5″ de Raikkonen, difficile fin de course pour Ferrari…

Tour 52

McLaren est en passe de reprendre la 3e place constructeurs à Racing Point !

Tour 54

Albon pousse fort, il est à moins de 2″5 d’Hamilton.

Arrivée

Ocon attaque Stroll ! Non ça ne passe pas.

Verstappen fait la totale en menant tous les tours. Un final en beauté qui va galvaniser les troupes pour 2021.

Bottas est 2e, conservant sa place de vice-champion alors que Hamilton est 3e. Albon P4.

Norris et Sainz suivent et offrent le podium à McLaren pour les constructeurs.

Ricciardo arrache le meilleur tour pour finir son aventure Renault, P7. Il devance  Gasly et Ocon, qui arrache la P9 à Stroll dans le dernier tour. Stroll cloture le top 10.

Classements

Hamilton termine la saison avec 347 points, contre 223 à Bottas et 214 à Verstappen. Perez conserve sa 4e place (125 pts) devant Ricciardo (118 pts). Mauvaise opération pour Leclerc qui ne marque pas de points et perd deux rangs au championnat, au profit de Sainz et albon qui finissent tous deux avec 105 points. Goal average en faveur de l’espagnol qui a signé une P2 à Monza.

 

Avec 573 points contre 319 à Red Bull, Mercedes a écrasé la saison, mais l’écurie autrichienne s’est rapprochée en fin de saison.

McLaren chipe donc la P3 à Racing Point, avec 202 points contre 195 à la future Aston Martin Racing.Il faut remonter à 2012 pour retrouver la dernière fois où Woking avait terminé sur le podium constructeurs. la renaissance a été longue mais elle est là.

Renault termine 5e comme l’an dernier, mais avec la manière et trois podiums très encourageants.

Ferrari termine la saison très discrètement. Il faut remonter à…1980 pour trouver la Scuderia au-delà du top 5. Le calice jusqu’à la lie.

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "F1-Abu Dhabi-GP: Verstappen en dominateur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Bon on a eu une très bonne saison, mais bon, on savait que cette course allait être une purge sur ce circuit inutile

Rowhider
Invité

Bien d’accord. Abu Dhabi ont payé pour offrir l’un des pires GP de l’année à la planète entière alors bon…
Une très bonne sieste de 15 tours à partir du safety car en ce qui me concerne avec Madame qui hérite du meilleur ronflement en course.
Dommage qu’Ocon qui anime la fin du GP se retrouve dans un petit encarté.

C Ghosn
Invité

Dommage pour Perez, et les Merc, ayant des soucis de MGU-K , ce qui leur a fait perdre +/- 50PS soit ce qu il manquait au bloc Honda en puissance pure.

Du gâchis pour RP avec la 2eme voiture du plateau, et un résultat un peu décevant vu les investissements accomplis . Sans les 15 points de pénalités; ils finissaient 3e.

Moi.
Invité

Petit événement à signaler, BOT a réussi son départ.

Béret vert
Invité

C’est bien calme ici depuis 24 H. Toute corrélation avec la victoire de Vertsappen est purement fortuite. Ha si tout de même: « course soporifique », comme si c’était la première, « purge sur ce circuit inutile », « Du gâchis », etc etc, plus l’inattendu « le « manque de puissance du moteur Honda ». 😉
On ne se refait pas.

zafira500
Invité

« Toute corrélation avec la victoire de Vertsappen est purement fortuite. »
Ou tout simplement on n’a pas regardé le GP (ce qui est mon cas).

Fred21
Invité

Même s’il n’a pas fini ce GP, Perez aura fait une très belle saison, peut être sa meilleure et se retrouvera peut être (Red Bull or not Red Bull ?) sans volant l’an prochain. Bien dommage.

Thibaut Emme
Admin

Ted Kravitz a annoncé Perez en titulaire et Albon en réserve…à voir.

Hamilton de son côté espère signer d’ici la fin de l’année avec Mercedes.
Pour l’instant, c’est lui qui est indiqué comme titulaire par la FIA mais ça a le temps de changer…
Visiblement, il souhaite une clause de sortie chaque année en cas de 8e titre.
Mais certains indiquent aussi qu’il réfléchirait à partir sur ce 7e titre…

Fred21
Invité

Max ne va pas beaucoup aimer si Perez est titulaire. Ce n’est pas que Perez soit supérieur à Max sur la durée mais sur certaines occasions, il est capable. De plus, il sera moins anonyme dans les discussions de paddock. A 30 ans, ça serait un co-équipier qui aura plus de poids. Souvent lu que Max préfèrerait Hulkenberg.
Aux dernières news, Red Bull dit donner sa décision avant Noêl.

wpDiscuz