Accueil Renault Renault prend le lead sur la Nissan Micra

Renault prend le lead sur la Nissan Micra

0
47
PARTAGER

Renault développera et fabriquera la prochaine Micra de son partenaire Nissan. C’est en effet ce que vient de déclarer Ashwani Gupta, directeur général délégué de Nissan, dans une interview au Monde. Une décision en complète adéquation avec la stratégie de chef de file « leader-follower » en cours de déploiement au sein de l’Alliance Renault-Nissan.

Renault étant leader sur le segment de la Micra, Nissan sera suiveur

« La Nissan Micra est produite aujourd’hui dans l’usine Renault de Flins sur une plate-forme Nissan. Mais il s’agit d’un segment – les petites voitures – et d’une région – l’Europe – sur lesquels Renault est leader », a argumenté Ashwani Gupta dans les colonnes du monde.

Ajoutant que pour la prochaine génération de Micra, Nissan suivra Renault, et qu’il demandera au constructeur français de développer et de fabriquer la future Micra pour lui.

La stratégie industrielle appartient également à Renault

Concernant le lieu de production et la stratégie industrielle associée au modèle, Ashwani Gupta a tenu à préciser que la décision appartenait à Renault. Un mode de fonctionnement qui prévaudra également en ce qui concerne le développement des utilitaires Nissan en Europe.

Une décision liée notamment au recyclage de Flins …

Pour rappel, la Micra est fabriquée depuis 2016 dans l’usine Renault de Flins, aux côtés de la Renault Zoé.

Lorsque les générations actuelles de ces deux modèles n’auront plus cours, un jalon programmé pour un horizon 2024, le site des Yvelines doit cesser l’assemblage de véhicules pour se spécialiser dans les activités de recyclage, l’un des éléments majeurs du sévère plan d’économies présenté en mai dernier.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que l’Alliance est fortement chahutée, tant par la crise du secteur automobile que de vives tensions internes – l’affaire Ghosn n’arrangeant rien à l’affaire – les trois partenaires – Renault, Nissan et Mitsubishi – tentent – enfin ? – de mettre en commun leurs projets et leurs modes de fabrications, histoire, espérons-le,  d’accélérer leur redressement.

Une décision liée également au Brexit et à son impact industriel.

Sources : Le Monde, Reuters

Poster un Commentaire

47 Commentaires sur "Renault prend le lead sur la Nissan Micra"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
phil
Invité

… je ne comprends pas, la nissan micra est encore sur une plateforme différente de la clio, c’est incompréhensible, pourquoi dépenser autant d’agent à développer deux plateformes alors qu’une seule serait parfaite et ne dérangerait aucun acheteur, c’est tout le paradoxe de ce groupe qui n’a jamais était capable de fusionner réellement !

SGL
Invité

Ça reste la plateforme B0 de la Clio4 !?

Greg
Invité

Les legendes ont la vie dure. L’ actuelle utilise la plateforme de l’ ancienne micra et est un développement 100%-renault.
Seule la Micra III a partagé sa plateforme avec la Clio.

SGL
Invité
Klogul
Invité

Justement si vous lisez l article Renault devellopera la plateforme..

SGL
Invité

Non mais l’actuelle pas la prochaine … qui sera celle de la Clio5 bien évidemment !

wizz
Membre
à l’époque, la Micra utilisait la même plateforme que la Clio, donc la précédente plateforme B. Chacun produisait dans ses usines. Flins, Slovenie et Turquie pour Renault et sa Clio. Sunderland pour Nissan et sa Micra. Sunderland est une méga usine, assemblant plusieurs modèles, sur plusieurs lignes. L’usine était au taquet. Soit on investit pour agrandir l’usine et produire davantage. Soit on fait du ménage, en éliminant quelques modèles, permettant ainsi d’accélérer la cadence en simplifiant le flux de production. -la Micra a vu ses ventes caler depuis 2007, à mi-carrière de la K12, avec moins de 80.000 unités -Carlos… Lire la suite >>
Greg
Invité

Sans vouloir t’ offenser Wizz j’ ai jamais lu autant de c…ries sur la base technique de la Micra😂.
Il n’ y a pas « d’ ancienne plateforme B ».
La base technique de la micra est un meccano low-cost made in Nissan piloté par tonton Cobee avant qu’ il ne parte pour ruiner l’ image de Datsun.

wizz
Membre

après la prise du controle de Nissan par Renault, 3 plateformes communes furent décidées
La petite, plateforme B a été développée par Nissan, utilisée la première fois par la March

en europe, la première voiture a utiliser cette plateforme fut la Modus, puis Clio 3

Nissan a aussi développé la grande plateforme, utilisée par les Altima chez Nissan, ou encore la dernière Laguna chez Renault

Et au milieu, dans la gamme compacte, ce fut Renault qui avait développé cette plateforme, pour la Megane, Scenic, et aussi Qashqai….

wizz
Membre
…effectivement, j’ai dit UNE connerie. Nissan n’avait pas dégagé la Micra de l’usine Sunderland pour aller à Flins. C’était bien avant, dès la K13, pour aller en Inde. L’usine de Flins n’avait pas récupéré la production de Sunderland mais celle en Inde. Pour le reste, la plateforme est bien la B, celle de la Clio 3-4, de la Modus, du Juke… La réduction de cout de la Micra indienne ne consistait pas à utiliser une autre plateforme moins chère. Ce fut en dégradant cette plateforme, en se contentant du minimum. On l’a très bien vu avec la « Dacia sud américaine »… Lire la suite >>
gustave
Invité

pourquoi s’acharner sur la micra…..elle ne se vends plus et n’intéresse pas grand monde ! La yaris a depuis lgtps pris sa place !
elle a eu son succès dans les années 90 puis la version rondouillarde de 2002 (que je possède, ouais ouais…les beaufs en suv diesel sous motorisé ont le seum quand je fais des appels de phares car ils se traînent le cul sur la voie de gauche pour « ne pas trop consommer »)

SGL
Invité

« les beaufs en suv diesel sous motorisé » mouais… ça fait du monde ! 😉

gustave
Invité

et qui pensent avoir 4 roues motrices….alors que nan 🙂

   
Invité

Faudrait encore qu’il sachent lequelles sont motrices…

gustave
Invité

oui, comme ceux qui roulent en série 1 d’ailleurs 🙂 (l’ancienne bien sur)

beniot9888
Invité

C’est qui le plus beauf ? Celui qui roule en SUV ou celui qui utilise l’expression seum pour faire djeun’s ?

SGL
Invité

Perso, je recherche plus les diesel sur-motorisé, mais loin de moi de traité de beaufs ceux qu’ils ont des SUV diesel sous-motorisé.
Les beaufs ne sont pas aussi les gens en premium « sur-motorisé » qui roulent à 70 quand c’est limité à 90 sur voie unique avec ligne blanche !?
Comme je vois souvent…et que j’ai du mal à dépasser une fois que cela passe à 2 voies même à 130 ?

gustave
Invité

il ne faut pas tt prendre au 1er degré 🙂

Jean-Pierre
Invité

Et si on parlait en français? « Leader-follower » se dirait « meneur-suiveur », et « prend le lead » se dirait « devient chef de fil » ou « prend la tête ».

elisabeth
Invité

Et ça fait moins de 60 caractères pour le titre ? 😉

Bcbg
Invité

Ça vous dérange rarement de broder

Jean-Pierre
Invité

Pour le titre, « Renault prend le lead sur la Nissan Micra » et « Renault chef de file sur la Nissan Micra », c’est le même nombre de caractères.

Mwouais
Invité

Le groupe est international, leader-follower est une stratégie. Cette fois je ne perçois pas trop de problème avec le français.

Je n’ai pas cherché le terme impacté mais il se trouve certainement dans l’article… là c’est moins joli alors.

panama
Invité

Les Micra étaient (il y a 20 ans) d’excellentes voitures réputées pour leur fiabilité.
Mais plus depuis l’Alliance, on se demande bien pourquoi !
En résumé la Micra a perdu toute son âme, on se demande bien objectivement ce qui pourrait pousser un acheteur à la préférer à l’original.

AXSPORT
Invité

Ça c’était avant l’Alliance…..

SGL
Invité

…et donc, selon vous, si Nissan fait de la merde c’est à cause de Renault !?

zitra
Invité

Personne n’achète de Micra fabriquée en France !
Les Français préfèrent les Dacia roumaines, Twingo slovènes et Clio turques !
Et Mégane espagnole et autre Captur !…

zitra
Invité

Et Kadjar espagnol et Koléos coréen !

wizz
Membre

https://carsalesbase.com/europe-nissan-micra/

ça fait depuis 2007 que plus personne n’achète la Micra

Greg
Invité

A cause des decisions de Renault plutôt.
La micra III a perdu sa fiabilité en béton et son côté « mignon »
Plaisant tellement aux femmes.
La IV est devenu un produit low-cost sans âme (merci Cobee).
La V a joué la carte de l’ agressivité….en etant soumis a un carcan financier lui faisant negliger les aspects pratiques

wizz
Membre

si c’est sur décision de Renault qui aurait tant d’importance, alors explique nous pourquoi tous les moteurs essence (à part le dernier modèle) furent des moteurs Nissan? Aucune synergie avec la Clio…

Mwouais
Invité

@SGLb: sur ke coup, je crois effectivement que c’est la faute de Renault (ça peut arriver aussi, non ?) Ou d’un problème de Nissan à se caler sur un programme de plateforme Renault et de discuter avec ses homologues français.

Jdg
Invité

La micra est un modèle de Nissan et pas de Renault. Les modèles de Renault comme la Clio se vendent bien.
Imputer la faute est non justifié.
La micra souffre de bcp de concurrence tout comme la Polo par exemple.
C’est la loi du marché.
Il est temps de redresser la barre

wizz
Membre

panama
jusqu’à 2017, tous les moteurs essence sur la Micra étaient des moteurs Nissan

si tu as des emmerdes avec, alors c’est à Tokyo qu’il faudrait envoyer tes réclamations

SAM
Invité

Plutôt Hong Kong (achats) ou Inde … pour la réclamation.

panama
Invité

@wizz : eh non : pas les diesels

wizz
Membre

citadine, diesel

tant qu’on y est, rajoute en aussi trajets courts et moteurs froids…
alors Nissan ou pas, ça ne changera rien

ps: il n’y a pas eu de diesel sur la K13
qu’en était il de la fiabilité de ce modèle?
excellent je l’espère, selon tes critères…

SGL
Invité

La K13 était indienne de fabrication et d’après le « Top 100 Fiabilité » de l’Auto Magazine de l’époque, elle n’avait pas bonne presse…Pas mieux qu’un Sandero pour ainsi dire.
On tombe encore dans les réflexes du French Bashing … Tout ce qui est Japonais n’est pas forcément mieux que le Français… Sans pour autant affirmer le contraire !

SAM
Invité

Le fait qu’elle soit produite en France … cela les a passablement énervé dans le passé chez Nissan et donc ils ont décidé de ne pas la solder … considérant qu’ils perdaient déjà de l’argent du fait qu’elle soit produite à Flins. Une citadine/polyvalente brille toujours dans sa capacité à se solder en Europe.

wpDiscuz