Accueil Pneumatiques Prix des pneus : comment économiser ?

Prix des pneus : comment économiser ?

0
0
PARTAGER

Parmi les « consommables » d’une voiture, il y a évidemment l’huile, le liquide de refroidissement, les plaquettes et disques de frein, etc. Mais il y a surtout les pneumatiques, poste de dépense important du véhicule.

Un pneu, c’est fait avec quoi ?

Les prix des pneus fluctuent en fonction des prix des matières premières. Le prix du caoutchouc reste relativement stable. En effet, après avoir connu une véritable flambée entre 2011 et 2014, le prix de cette matière première est désormais pratiquement constant. Mais ce n’est pas la seule matière première qui entre dans la composition d’une gomme pneumatique.

Un pneu, c’est une carcasse métallique tissée. Depuis 1946 et le pneu radial Michelin X, quasiment tous les pneus vendus dans le monde sont des pneus à carcasse radiale. Le principe est d’avoir une toile tissée de fils positionnés de façon radiale. Des fils positionnés en biais, à droite et à gauche, permettent de croiser les fils et de rendre la carcasse interne très rigide et résistante.

Cette carcasse est ensuite recouverte d’une double « ceinture » en acier et en nylon. Une couche pour les flancs est ajoutée, ainsi qu’un fil tressé pour la partie que l’on appelle le talon ou la tringle. C’est la partie qui va permettre au pneu d’être maintenu sur la jante. Tout cela est ensuite noyé dans un caoutchouc vulcanisé avec différents produits chimiques pour lui donner ses propriétés : résistance plus ou moins importante, tendreté, etc. Le pneu est mis dans un moule où il acquiert sa forme et ses sculptures définitives.

Comment économiser sur la dépense pneus ?

La première idée qui vient souvent à l’esprit des gens pour économiser sur le prix des pneus est de choisir des pneus premier prix ou bas de gamme. Nous verrons plus loin que ce n’est pas forcément une bonne solution. En réalité, qu’il s’agisse de pneus été, pneus hiver, pneus 4 saisons, de marques prestigieuses (Michelin, Bridgestone, GoodYear) ou d’entrée de gamme, avant cela, on peut adopter une conduite dite économique.

Cette conduite se rapproche, dans l’esprit, de l’éco-conduite. Cependant, elle appelle différentes astuces qui peuvent être complémentaires. Il faut comprendre dans quelle situation s’use un pneu. Une roue va s’altérer en roulant, c’est l’usure normale. Le frottement sur l’asphalte dégrade peu à peu la bande de roulement. Mais, un pneu va s’user de manière conséquente lors des fortes accélérations, ou des freinages appuyés. Cela paraît évident lorsque l’on fait crisser les pneus en laissant une trace noire sur la route. Toutefois, une simple forte accélération contraint déjà le pneumatique dans sa résistance aux frottements. Il en va de même pour un freinage appuyé versus un freinage coulé, anticipé.

Eco-conduite et bon entretien

Les passages en courbe sollicitent aussi nos pneumatiques. Nos voitures sont de plus en plus lourdes et leur tenue de route est meilleure génération après génération. Résultat, on a tendance à passer les virages « trop vite », non pour la tenue de route, mais pour l’usure de la gomme. La contrainte latérale est aussi usante que la contrainte longitudinale. En résumé, adopter une éco-conduite va vous permettre de consommer moins de carburant, mais aussi de moins user votre véhicule, et pour ce qui nous concerne aujourd’hui, les pneumatiques. De quoi ajouter des milliers de kilomètres de vie aux gommes.

Il faut aussi garder à l’esprit qu’un pneu gonflé à la bonne pression est un pneu qui s’use moins. Attention, il faut considérer les préconisations du constructeur en fonction de la charge du véhicule. On ne met pas la même pression quand on voyage seul ou en famille avec bagages. De même qu’un pneumatique sous-gonflé va s’user plus vite et faire consommer plus de carburant à la voiture, un pneu sur-gonflé n’est pas bon non plus. Le risque d’éclatement est réel, et dans tous les cas, la tenue de route en sera affectée.

Régulièrement, il faut donc vérifier la pression des pneus pour s’assurer qu’elle reste dans les normes préconisées. Cela permet également de vérifier leur état physique, la profondeur des sculptures ou l’état des flancs (hernies, déchirures, craquelures, etc.). Ne pas hésiter également à tourner les roues pour inspecter la face intérieure.

Bien choisir ses pneus pour mieux économiser

Lorsque l’on choisit un pneumatique pour sa voiture, il faut bien entendu le choisir parmi les dimensions homologuées par le constructeur. Pour le reste, on est plus ou moins libre de son choix : pneu été, pneu hiver, pneu sport, pneu vert ou bas frottements, pneu pluie, pneu toute-saison, entrée de gamme, haut de gamme, premier prix, il y a du choix.

Le problème dans ce choix, est qu’on ne peut pas savoir à l’avance la durée de vie du pneumatique. Les constructeurs n’ont pas à indiquer une distance minimum parcourue avant usure. Et on peut même difficilement se fier à la marque puisqu’il existe de très bons pneus sans marque connue, et que certaines gammes de pneus peuvent se révéler bien plus onéreuses que prévu.

Il existe tout de même des indications qui permettent d’orienter son choix en fonction de ses besoins, mais aussi de son budget. Ainsi, un pneu sport à gomme tendre aura tendance à se dégrader plus rapidement. La gomme accroche plus à la route, et même en conduite économe, le pneu s’usera plus vite qu’un pneu classique. À l’inverse, un pneu bas frottement ou vert aura tendance à pouvoir parcourir plus de kilomètres avant de devoir être changé.

Les comparateurs pour vous aider à choisir

On peut par exemple faire le tour des garagistes ou des centres auto du coin pour leur demander un devis pour un changement des pneus de sa voiture. C’est long et on n’est pas certain d’avoir le meilleur rapport qualité/prix. Heureusement, il existe des comparateurs ou des sites regroupant des centaines de marques et des milliers de références accessibles en quelques clics.

À partir de votre immatriculation ou des renseignements de votre voiture (marque, modèle, année de mise en service, motorisation, etc.) le site va afficher une sélection pertinente que vous allez pouvoir trier selon différents critères : le prix, le type, mais aussi des critères de consommation de carburants et également de bruit. Ce dernier critère est important pour le confort des passagers sur la route.

Certains sites affichent également des avis qui vont éclairer votre choix. Ainsi, on peut avoir de très bonnes surprises avec des pneumatiques d’entrée de gamme dont les indices de consommation et de bruit sont très bons. Un prix serré et de très bonnes caractéristiques, que demander de plus ?