Accueil McLaren McLaren Elva : la production encore revue à la baisse !

McLaren Elva : la production encore revue à la baisse !

0
11
PARTAGER
McLaren

Présentée en novembre dernier, la McLaren Elva, rivale de la Ferrari Monza, mue par un V8 4L biturbo de 815ch, avait déjà connu en avril une première révision de production à la baisse, des 399 exemplaires initialement prévus à 249 unités.

C’est grave docteur ?

McLaren vient de confirmer une nouvelle baisse, à 149 exemplaires seulement. Si le constructeur avait avancé comme argument officiel sur la première révision le souhait de rendre l’Elva encore plus exclusive (certes…), cette seconde baisse est justifiée comme résultant d’un manque de pièces disponibles et de créneaux d’assemblage limités sur les lignes récemment ouvertes pour le roadster. Y aurait-il une autre raison, comme un carnet de commandes pas assez rempli ? McLaren précise bien que la production se limitera « à pas plus de 149 unités ».

Comme dans un jeu

Les futurs propriétaires de l’Elva peuvent pousser très loin la personnalisation de leur exemplaire, en collaboration avec la division McLaren Special Operations (MSO) qui propose un nouveau logiciel de réalité virtuelle pour donner aux clients une plus grande liberté de création. Les « agents de liaison » de MSO travaillent en tête-à-tête avec les clients à distance, en utilisant le McLaren Advanced Visualiser (MAV) pour explorer tous les aspects de la voiture pour un résultat sur mesure. Créé à partir d’un logiciel conçu à l’origine pour les jeux vidéo, le MAV utilise un rendu de résolution ultra-HD pour afficher des éléments Elva individuels, puis les combiner pour créer une spécification complète, avec une visualisation quasi immédiate du résultat.

Le niveau de fonctionnalité et de détail du MAV permet aux clients d’ouvrir et de fermer les portes en réalité virtuelle pour entrer dans la voiture et expérimenter différentes caractéristiques intérieures, des couleurs et matériaux des sièges aux finitions et aux coutures. Les éléments aérodynamiques peuvent également être examinés de près, et le visualiseur permet même aux utilisateurs de regarder sous la carrosserie pour vérifier la suspension et les freins. Pour inspirer les clients, l’équipe de conception de McLaren a publié deux concepts, à savoir « Explore » qui évoque l’aventure et « Timeless » qui invoque davantage l’histoire de la marque.

Notre avis, par leblogauto.com

McLaren a particulièrement souffert du Covid-19 et de ses effets économiques, avec un gros plan de licenciement et un sauvetage financier de justesse en Juillet. Suite à plusieurs refus de prêts, c’est finalement la banque nationale du Bahreïn qui a sauvé la mise en réinjectant des fonds. McLaren a évité le défaut de paiement, mais on sait aussi que le McLaren Technology Center est à vendre, à 200 millions d’euros, avec comme acquéreur potentiel ce fameux fonds souverain bahreïni Mumtalakat. Zak Brown s’affiche très rassurant mais quand on commence à hypothéquer et vendre les murs, ce n’est quand même pas super rassurant. On a vu ce qu’a donné Williams…

La 2e baisse de production n’est pas bon signe. McLaren ne l’avouera pas mais l’Elva est potentiellement un bide commercial. On peut se demander aussi si McLaren n’est pas allé trop vite en besogne, en multipliant les modèles et les séries spéciales (pour tenir tête à Ferrari ?) pas forcément très rentables, en parrainant une équipe cycliste (projet abandonné depuis), puis en diversifiant ses engagements en compétition (écurie Arrow en Indy, velléités d’Endurance) alors que le team F1 était encore en pleine rémission.

 

Images : McLaren

 

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "McLaren Elva : la production encore revue à la baisse !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Bah sinon, avec une très grosse remise (à mon niveau) je la veux bien à la campagne … Pour acheter le pain.
Parce que pour ALDI, elle ne m’a pas l’air bien pratique !?

SGL
Invité

Qui est-ce qui disait que les coupés se vendaient tous seuls !?

Thibaut Emme
Admin

Un coupé ??? une barquette…

SGL
Invité

Oui, c’est vrai, c’est même plus pratique pour mettre les baguettes.

SGL
Invité

à n’importe quel PRIX …je suppose.
Mais oui tout à fait…et c’est même rassurant quelque part.

ema_
Invité

« en parrainant une équipe cycliste (projet abandonné depuis) »
c’est plus qu’un projet : McLaren est « sponsor titre » de l’équipe Bahrain-McLaren depuis 2018, et y mettra effectivement fin cette année.

zeboss
Invité

Enfin une nouvelle qui se veut rassurante : vendre n’importe quoi à n’importe quel ne marche pas tant que cela…
Il en va de tous commerces : pour vendre il faut des acheteurs, et les acheteurs se trouvent dans une catégorie de clients bien spécifique…
Là ils sont peu nombreux, une Morgan ce n’est pas très chère pour prendre le crachin du Norfolk de temps en temps, une McLaren, ça fait cher (trop) pour le même exercice…

Invité

Si ça peux dépanner je veux bien en prendre une pour pas cher, pas spécialement fan mais bon ça se refuse pas

wpDiscuz