Accueil Audi Audi Q4 e-tron Sportback concept : offensive en cours

Audi Q4 e-tron Sportback concept : offensive en cours

0
25
PARTAGER
Audi
Static photo, Color: kinetic grey

Dévoilé au salon de Genève 2019, le Q4 e-tron est dans sa phase finale de développement pour une arrivée en 2021. Une version Sportback vient d’être dévoilée par la firme aux anneaux sous la forme d’un concept car. D’ici 2025, Audi entend proposer plus de 20 voitures à propulsion tout électrique sur les marchés les plus importants du monde et réaliser environ 40% de ses ventes avec des modèles électrifiés.

« petit frère sportif e-tron »

Audi mise beaucoup sur le Q4 e-tron pour entamer une « démocratisation » de sa gamme électrique, le grand SUV e-tron de 4,90 mètres étant un pionnier très cher et très encombrant. Ici, nous retombons à 4,60 mètres de longueur mais, grâce à un empattement de 2,77 mètres, le Q4 promet une belle habitabilité à bord, y compris pour les passagers arrière, avec en prime un revêtement de sol fabriqué en matériaux recyclés.

Le Q4 e-tron Sportback utilise la plate-forme électrique MEB de Volkswagen et sera un cousin des VW ID.4 et Skoda Enyak. Il sera livré avec un groupe motopropulseur similaire à celui que l’on trouve dans le Q4 e-tron. Cela signifie une batterie de 82 kWh standard, associée à deux moteurs électriques (pour les versions à traction intégrale). La puissance est évaluée à 306 chevaux et le SUV devrait avoir un temps de zéro à 100 Km/h de 6,3 secondes, tout en revendiquant jusqu’à 450 km d’autonomie sur le cycle WLTP grâce à la grosse batterie 82 kWh des versions hautes, et même près de 500 km pour les variantes propulsion.

Le système de batterie haute tension est situé entre les essieux sous la forme d’un bloc plat et large sous l’habitacle. Pesant 510 kilos, il apporte une répartition de charge parfaitement équilibrée à près de 50/50. Les roues avant du concept Q4 Sportback e-tron sont guidées sur un essieu MacPherson avec amortisseurs adaptatifs. À l’arrière, il y a un essieu multibras avec ressorts séparés et amortisseurs adaptatifs.

Dynamisme de rigueur

La face avant du Q4 e-tron Sportback ressemble à s’y méprendre au Q4 dévoilé l’an passé, avec une calandre single frame pleine et béante, de grandes ouïes latérales anguleuses et des optiques plus « reptiliens » que les Audi non électriques. Comme le Q4 de 2019, il se distingue par des passages de roues très marqués, aux épaulements accentués par des lignes horizontales qui font un clin d’œil aux Quattro des années 80, mais l’on remarque aussi que le long des flancs, entre les essieux, les bas de caisse sont également très creusés et marqués. C’est à l’arrière que le Q4 sportback affirme sa différence stylistique, avec des vitres effilées, une lunette arrière étroite barrée par un becquet, des feux qui se rejoignent par une ligne horizontale – signe distinctif des e-tron- le tout formant un profil très dynamique. Ainsi, l’Audi Q4 Sportback affiche un coefficient de traînée de 0,26, soit 0,01 inférieur à celui de le SUV Q4 e-tron. Pas énorme au final !

A l’intérieur, le numérique prend évidemment le dessus. L’affichage du cockpit virtuel Audi avec les éléments d’affichage les plus importants pour la vitesse, le niveau de charge et la navigation est situé derrière le volant. L’affichage tête haute grand format avec une fonction de réalité augmentée est une nouvelle fonctionnalité. La console centrale est centrée autour d’un écran tactile de 12,3 pouces , inclinée vers le conducteur pour une plus grande facilité d’utilisation « façon BMW ».

Notre avis, par leblogauto.com

Si vous avez déjà l’overdose de SUV, prenez votre mal en patience car ce n’est pas fini ! La gamme Audi électrique s’annonce pléthorique et il faudra s’y retrouver dans cette nomenclature e-tron.

 

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Audi Q4 e-tron Sportback concept : offensive en cours"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

La même en version basse non SUV pourrait être réussie.
Le traitement des surfaces à la Mercedes et presque proche d’un Scenic pour les enfoncements de portes devient inquiétant.

Audi s’égare…

Mwouais
Invité

…. d’ailleurs, il est amusant de constater un basculement entre les lignes marquées tendues en arrêtes d’une A1 puis plus en courbes sur ce Q4.

Nouveau chemin graphique semble t’il.

À quand une TT rondouillarde comme la 1 ?

Bizaro
Invité

C’est vrai que Renault, puis Mercedes et enfin Citroën, sont revenus à des autos plus en rondeurs, presque le retour du biodesign.

SAM
Invité

Ce qui est inquiétant c’est de Porsche en passant par Audi ou Mercedes … ce que les allemands proposent en électrique ne se vend pas! À côté de la plaque ces SUVs et berline HDG? Pour le moment. Oui!

greg
Invité

Sur quoi tu te bases pour dire que cela ne se « vend pas »? Quels volumes il faudrait atteindre pour juger d’ un succes commercial selon tes criteres? Parce que bon pour le moment il n’ y a que trois vehicules du genre, et seul le EQC peut etre considere comme tel.

SAM
Invité

Les chiffres de ventes et la comparaison avec Tesla.

greg
Invité

Quelle version? Quels marches? Tu compares les memes prix, les memes packages? Tu as pris en compte l’ aspect reseau de chargement?
Simplement comparer les volumes sans ponderation est completement idiot.

Kaizer Sauzée
Invité

Ouh la la !!!
Faut pas dire qu’Audi vend pas ses chars d’assaut devant greg…!

Kaizer Sauzée
Invité
Article ou publicité ??? La question ne se pose même pas. En tous cas c’est une belle retranscription, et en totalité SVP, du dossier de presse. J’ai rarement vu autant de photos sur un article pour une autre marque… Autrement, ben c’est laid, comme le Q8. C’est juste des meurtrières juchées sur un char d’assaut de plus soi-disant made-in Ingolstadt. C’est, à mon goût, carrément imbuvable. Et le TdB… indigne. J’aime pas beaucoup le TdB des BMW actuelles, mais y’a pas photo avec ces horreurs que sort Audi aujourd’hui. Audi a perdu 10% (si je me souviens bien) de ses… Lire la suite >>
C Ghosn
Invité

Salut Calimero,

Je te laisse compter le nombre d’images:

https://www.leblogauto.com/2020/07/lexus-ls-restylee-confort-technologie-dabord.html

Bizzarement pour la LS c’est un article ou une pub ?

Et celui la, y combien de photos ?

https://www.leblogauto.com/2020/07/lexus-ls-restylee-confort-technologie-dabord.html

Pub ou articles ?

Allez KZ montre nous que tu portes tes C***** sinon laissent les à ton clavier.

Bizaro
Invité
Bizaro
Invité
Bizaro
Invité
@Kaiser Sauzée. Tout n’est pas pareil , il y a des différences entre l’article :  » D’ici 2025, Audi proposera plus de 20 voitures à propulsion tout électrique sur les marchés les plus importants du monde. et réaliser environ 40% de ses ventes avec des modèles électrifiés. » (on en profitera pour corriger la dernière phrase) et la version wallone qui est mieux écrite : À l’horizon 2025, Audi proposera plus de 20 modèles entièrement électriques sur les plus grands marchés mondiaux et réalisera environ 40 % de ses ventes avec des modèles électrifiés. « Le système de batterie haute tension est… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@KS:le procès du dossier de presse est sot !

Entre la critique des SUV en conclusion, l’information du e-tron très encombrant et le dixième de point de CX gagné qui est pas ouf, il faudrait virer le marketing de Audi bien vite alors.

Je vois 18 clics qui valident ton idée contre 2 qui conservent un sens critique,c’est ce qui me fait le plus peur finalement.

C Ghosn
Invité

Nan mais KZ, c’est un ancien mecano viré par VAG, donc forcement il l’a mauvaise. On ne peut pas compter sur son objectivité.

C’est un peu notre Francois Pignon du LBA

Kaizer Sauzée
Invité

La baisse des ventes de la marque à elle seule prouve que je n’ai pas autant tort que certains le voudraient…

SAM
Invité

Hors sujet mais je pose la question. On a eu les caisse qu’essai (ça manque!) et la saga des japonaises très réussie?
Cet été, c’est quoi la surprise? La réhabilitation d’Alfa et des italiennes?

georges
Invité

Un petit air de C4 III, en plus lourd (dans tous les sens) !

wpDiscuz