Accueil Constructeurs Espagne : plan d’aide de 3,75 mds d’euros pour le secteur auto

Espagne : plan d’aide de 3,75 mds d’euros pour le secteur auto

0
6
PARTAGER

L’ Espagne va consacrer 3,75 milliards d’euros à un plan d’aide au secteur automobile pour lui permettre de faire face à la crise engendrée par la pandémie du Covid-19. L’annonce en a été faite dimanche par le chef du gouvernement Pedro Sanchez. Ce soutien est crucial pour l’économie du pays, l’industrie automobile constituant un de ces piliers.

Plan « complet » annoncé par le gouvernement

« Le gouvernement a travaillé main dans la main avec le secteur pour mettre au point un plan complet qui réponde à ses besoins et serve aussi à réaliser une transition écologique urgente », a déclaré Pedro Sanchez lors d’une allocution télévisée.

Ce plan, qui sera présenté officiellement lundi, sera financé par un budget de 3,75 milliards d’euros a précisé le Premier Ministre.

Ce plan comprendra « des financements destinés à la rénovation du parc automobile avec des aides en particulier pour les véhicules électriques » mais aussi des aides pour la recherche et l’innovation et des incitations fiscales pour améliorer la compétitivité du secteur.

« Les aides à l’achat de véhicules électriques sont en ligne avec le plan de transition écologique du gouvernement qui souhaite qu’en 2040 tous les nouveaux véhicules soient « zéro émission » dans le pays a-t-il tenu à souligner.

Le secteur automobile : pilier de l’économie espagnol

Le secteur automobile est un des piliers de l’économie de l’Espagne. Le pays occupe en effet la deuxième place au sein de l’Europe, derrière l’Allemagne en terme de constructeur.

Il pèse 10% du PIB, représente un cinquième des exportations et emploie directement ou indirectement deux millions de personnes.

Un secteur frappé de plein fouet par le coronavirus

Alors que le secteur devait d’ores et déjà faire face à une baisse de la demande et devait négocier un virage vers la transition vers la voiture électrique, il a été frappé de plein fouet par les difficultés économiques et financières provoquées par la crise du coronavirus. Les usines situées sur le territoire espagnole ont notamment été mises à l’arrêt pendant plusieurs semaines dans le cadre des mesures de confinement prises par le gouvernement.

Fermeture de sites et suppression d’emplois en Espagne

Nissan a annoncé récemment la fermeture de ses usines de Barcelone. Plus de 20.000 emplois directs et indirects sont impactés.

De son côté Ford a annoncé la suppression de 350 emplois dans son usine de Valence via le biais d’un plan de départs volontaires.

Notre avis, par leblogauto.com

L’Espagne emboîte ainsi le pas à plusieurs pays ayant d’ores et déjà annoncé des plans de soutien à leur secteur automobile.

La France a ainsi annoncé fin mai, par la voix d’Emmanuel Macron, un plan de relance du secteur de plus de huit milliards d’euros.

Reste malheureusement à savoir si ces sommes colossales engagées pourraient suffire à préserver l’emploi voire les sites eux-mêmes … et si elles n’arrivent pas un peu tard.

Syndicats et économistes estiment en effet que l »industrie espagnole, qui emploie six millions de personnes, souffre depuis longtemps du désintérêt des pouvoirs publics. Dénonçant le fait que le développement économique ait été beaucoup axé sur la construction et le tourisme.

Les emplois industriels sont pourtant généralement plus stables et mieux payés que la moyenne, alors qu’un tiers des contrats de travail établis en Espagne concernent un travail temporaire.

Mais l’activité des usines automobiles repose en grande partie sur les exportations et la santé des grandes marques mondiales. Or, « le Covid provoque un repositionnement brutal de toutes les stratégies européennes dans un pays qui dépend des décisions d’entreprises extérieures », soulignent les experts économiques espagnols.

Sources : AFP

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Espagne : plan d’aide de 3,75 mds d’euros pour le secteur auto"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Presque 4 milliards par ci, 8 milliards par là … jamais les Etats n’auront donnés autant, alors que juste avant la crise, « il n’y avait plus de sous dans les caisses », disaient-ils !

Thibaut Emme
Admin

Il n’y en a pas plus. On tape dans la caisse des prochaines générations. Faudra rembourser un jour, ou tout mettre à plat…

SGL
Invité

On ne remboursera jamais (enfin totalement)… c’est de la dette perpétuelle, par contre les traites pour faire fonctionner l’ensemble de l’économie.
Et la dette est avantageuse pour les emprunteurs en ce moment. 😉

amiral_sub
Invité

emprunter pour aider des industriels incapables de produire ce que les gens veulent c’est négatif

SGL
Invité

« Et si la dette perpétuelle sauvait l’Europe de la crise ? »
https://www.lci.fr/politique/economie-coronavirus-pandemie-covid-19-union-europeenne-bce-europe-et-si-la-dette-perpetuelle-sauvait-l-europe-de-la-crise-2152158.html
« Une dette perpétuelle est un prêt dont l’emprunteur ne paie que les intérêts sans rembourser la somme empruntée, et qui n’a donc pas de date de fin de remboursement. Ce paiement des intérêts s’apparente donc à une rente, dont le montant finit par devenir insignifiant en raison de l’inflation.  »
Wiki.

amiral_sub
Invité

aides pour les constructeurs + primes à l’achat pour les modèles « propres », c’est vraiment n’importe quoi, pourvu que ce soit temporaire

wpDiscuz